Pierre-Ambroise Bosse - Zurich 2014
Pierre-Ambroise Bosse, favori pour le titre sur le 800m | AFP - OLIVIER MORIN

Zurich : le programme du vendredi 15 août

Publié le , modifié le

Vendredi, ils seront encore nombreux à viser l'or dans le clan français. De Pierre-Ambroise Bosse à Melina Robert-Michon, les chances tricolores seront aussi réelles que nombreuses. A suivre également, un concours de saut en hauteur qui promet énormément.

L'athlète du jour : Pierre-Ambroise Bosse

Le jeune espoir du demi-fond est attendu au tournant sur le double tour de piste. Bosse a fait le métier en demi-finale en contrôlant parfaitement sa course. Après son record de France (1:42.53) le 18 juillet à Monaco, la 2e  performance mondiale de la saison, Bosse a mis à profit ces trois dernières  semaines pour travailler ses gammes. "J'ai calmé les ardeurs car il fallait relativiser et redescendre de ce  petit nuage. Après tout ça, on est très excité, surtout un hyperactif dans mon  genre, avait-il remarqué à la veille de l'Euro-2014. Un Championnat et une  Diamond League, c'est vraiment un registre différent". Il s'attendait déjà à croiser ses vieilles connaissances Adam Kszczot et  Marcin Lewandowski: "Je pense qu'ils vont faire une course d'équipe".

Depuis,  Artur Kuciapski, le petit dernier (20 ans) de l'école polonaise, s'est  également invité à la fête. Cela n'inquiète pas l'entraîneur du Français, Bruno Gajer. "Peut-être  vont-ils mettre une tactique en place, mais ce n'est pas facile, et chacun a un  gros ego". D'ailleurs, après les demi-finales, Kszczot, vice-champion du monde  en salle, a confié qu'il était "prêt pour toutes sortes de scénarios". 

Les Français en lice : Diniz, Robert-Michon, Nana Djimou, Carvalho, Gayot, Bosse

Si Bosse partira tout de même favori face à la coalition polonaise, il ne sera pas le seul représentant tricolore à viser une médaille. S'il est à l'orée de sa carrière, Yohann Diniz cherchera à briller sur l'asphalte zurichoise lors du 50km marche. Mélina Robert-Michon, médaille d'argent lors des derniers Mondiaux, devra quant à elle faire face à la Croate Sandra Perkovic, épouvantail de la compétition tandis qu'à l'heptathlon, Antoinette Nana-Djimou  peut espérer conserver son titre de 2012. Sur 1500 mètres, Florian Carvahlo, lui aussi en argent à Helsinki, a également une belle carte à jouer. Enfin, pour Marie Gayot, qualifiée de justesse pour la finale du 400m, un podium serait le grand luxe ! 

Le chiffre du jour : 2,45

Soit, en mètres, le fameux record du monde du Cubain Javier Sotomayor, réalisé en 1993. Ils seront trois, tous issus de l'école de l'Est, à tenter de le faire tomber. Le Russe Ukhov et le duo ukrainien  Bondarenko/Protsenko ont peut-être dans les jambes un bond historique. Les trois hommes ont déjà tous franchi au moins 2m40 cette saison. 

Le programme du jour : 

9h10 : 50km marche hommes (finale)

10h04 : lancer de poids femmes (qualifications)

10h10 : Lancer de disque femmes (qualifications)

10h35 : Saut en hauteur femmes (qualifications)

11h00 : 3000m Steeplechase femmes (qualifications)

11h40 : Heptathlon saut en longeur femmes

11h50 : 1500m hommes (qualifications)

_____________________________________

18h04 : Heptathlon lancer du javelot femmes

18h50 : 400m hommes (finale)

19h10 : 400m femmes (finale)

19h25 : 1500m femmes (finale)

19h30 : Saut en hauteur hommes (qualifications)

19h46 : Saut en hauteur hommes (finale) 

19h55 : 800m hommes (finale)

20h25 : 200m finale (finale)

20h40 : Lancer du marteau femmes (finale)

20h52 : 400m Haies hommes (finale)

21h15 : Heptathlon femmes 800m

21h49 : 200m hommes (finale)

Julien Lamotte

Championnats d'Europe d'Athlétisme