Tamgho joie record triple-saut 032010
La joie du triple-sauteur Teddy Tamgho | AFP - PATRICK BAZ

Tamgho veut prendre ses marques à la longueur

Publié le , modifié le

Grand favori du triple saut le week-end prochain aux championnats d'Europe en salle à Paris-Bercy, Teddy Tamgho a indiqué lundi qu'il allait également s'aligner sur l'épreuve de la longueur, avec quelque ambition, même s'il considère que ce n'est forcément le domaine dans lequel il excelle le mieux. Le Français espère pouvoir enchaîner avec de belles performances sur les deux tableaux.

 "Si j'y vais, ce n'est pas pour faire 10e. Même si je suis loin d'être le numéro un, le concours peut se gagner à 7,90 m", a remarqué le champion du monde et détenteur du record planétaire en salle du triple saut (17,91 m).

Tamgho, 21 ans, avait franchi 8,01 m le 13 février dernier à Eaubonne (Val d'Oise). Une semaine plus tard, aux Championnats de France, il avait dû se contenter d'un bond à 7,79 m, avant de battre le lendemain le record du monde du triple saut.

Même si le Francilien a admis qu'il ne pensait pas "être aussi fort en longueur" qu'au triple saut, il sait que dans un concours, les positions ne sont jamais réellement figées, en fonction des paramètres physiques, et que l'important reste d'être dans le bon tempo. Concernant précisément sa capacité de résistance, Teddy.Tamgho pense pouvoir bien gérer la pression sur les deux événements. Il aura bien besoin de fraîcheur et de confiance pour aborder ces épreuves dans les meilleures conditions. A Bercy, il aura un programme chargé, avec vendredi les qualifications de la longueur et du triple saut puis dans la foulée, les finales de la longueur et du triple saut qui auront lieu samedi et dimanche. 

CG