Euro 2011 Salle Tamgho 032011
Teddy Tamgho à la réception d'un de ses triple sauts | AFP - Franck Fife

Tamgho, Djhone et Lavillenie sur de bons rails…

Publié le , modifié le

Un saut a suffi à Teddy Tamgho pour se qualifier pour la finale du triple saut de dimanche des championnats d'Europe en salle. Sans forcer le recordman du monde a réalisé 17,06. Leslie Djhone (46"26) a également été impressionnant sur 400m en demi-finale et disputera la finale samedi. Même son de cloche du côté de Renaud Lavillenie à la perche, qui a facilement passé les qualifications.

Teddy Tamgho, détenteur du record du monde indoor (17,91 m), s'est qualifié pour la finale du triple saut, dès son 1er essai (17,06 m), vendredi à Paris. La mesure de qualification a été fixée à 16,95 m. "Ce sont les qualifications, il fallait gérer. Je n'éprouvais pas le besoin de faire un show ou quoi que ce soit", a déclaré Tamgho après son bref passage sur le sautoir du triple saut. Le Francilien, âgé de 21 ans, s'était déjà qualifié en matinée pour la finale de la longueur, programmée samedi après-midi. Celle du triple saut a lieu dimanche après-midi.

En matinée, Tamgho avait aussi été le plus loin de tous les concurrents, en bondissant à 7,97 m à son 3e et dernier essai. "C'est tout bénéf. Maintenant, j'espère ne pas avoir perdu trop de jus parce que j'ai quand même fait trois sauts. On verra demain si j'ai bien récupéré", a souligné le Français. "Je ne me sens pas encore fatigué, a-t-il poursuivi. Nerveusement, en touscas, je n'ai rien donné, j'ai tout gardé. Je sais que j'ai une réserve derrière au cas où le physique ne passe pas trop. Demain ou après-demain, je sais qu'il reste le mental pour exciter les gens". "Je pense que j'ai les capacités de faire les deux épreuves", a-t-il insisté, décidé à le montrer à ceux qui pensent le contraire dès la finale de la longueur samedi.

De son côté, Leslie Djhone a été impressionnant lors de cette première journée. Vainqueur de sa série et de sa demi-finale en 46''26, il sera bien en finale du 400m. En revanche, c'est terminé pour Ansoumane Fofana, éliminé en 1/2 finale. Mention très bien également pour Lavillenie à la perche. Il a passé la barre des 5m65 en qualif et sera accompagné en finale de Jérôme Clavier.

En revanche, pas de medaille pour Gaëtan Bucki en finale du lancer du poids. Le lillois termine 7ème de la finale avec un meilleur jet mesuré à 20,07 m. C'est l'Allemand Ralf Bartels qui est devenu champion d'Europe. Avec un jet à 21,16 m, Bartels a devancé en finale son compatriote David Storl (20,75 m) et le Russe Maksim Sidorov (20,55 m). Jessica Cérival, également en poids, s'est pour sa part qualifiée pour la finale du poids, qui se déroulera samedi après-midi, après avoir terminé 7e des qualifications avec un jet de 17,26 m. « J’ai rempli mon contrat. C’est ce qu’on visait avec ma coach. Mais la perf ne suit pas du tout. Samedi, j’aimerais lancer entre 18 m et 18,20 m et faire cinquième. Ça serait génial ! », explique la pensionnaire de l’Entente Franconville.

Linda Marguet, elle, pour sa première grande compétition européenne, a décroché la deuxième place de sa série en 2'02''21 et se qualifie pour les demi-finales de samedi. «C’est bien car je passe, et cela n’avait rien d’évident vu que c’est mon premier grand championnat, et je ne sais pas du tout comment cela se gère. Il fallait suivre le rythme, ne rien lâcher », analyse-t-elle. Même scénario du côté du 800m masculin. Le jeune Hamid Oualich, 23 ans et unique représentant tricolore dans cette discipline pour ces championnats d'Europe, s'est qualifié pour les demi-finales. Il termine à la 2ème place de sa série en 1'51''13.

Voir la video

Voir la video

Voir la video

Voir la video

Gilles Gaillard