euro-2011 tamgho saut flashs
Tamgho dans les étoiles | AFP-Fife

Tamgho assure le show

Publié le , modifié le

En véritable showman, Teddy Tamgho a assuré le spectacle en améliorant d'un centimètre son propre record du monde en salle du triple saut. Avec un bond à 17m92, à deux reprises, l'athlète d'origine camerounaise a remporté la médaille d'or de la discipline, lors des Championnats d'Europe d'athlétisme à Paris-Bercy. Il a devancé l'Italien Fabrizio Donato (17m73) et le Roumain Marian Oprea (17m62).

Les athlètes en avaient garder sous les semelles. Lors des qualifications, le meilleur saut, celui de Tamgho, n'atteignait "que" 17m06. Mais dès son premier essai, l'élève d'Ivan Pedroso a réalisé un joli saut à 17m46. Mais la concurrence, à l'instar du Roumain Marian Oprea, auteur d'un 17m62, a rapidement fait comprendre au public parisien que le titre ne serait pas si évident à aller chercher. Et ce n'est pas le deuxième essai de l'Italien Fabrizio Donato, à 17m70, qui a rassuré le camp tricolore surtout après un bond à 17m65 du Français. Mais Teddy Tamgho n'est-il pas meilleur que lorsqu'il se trouve sous pression ?

Deux records du monde en un !

Haranguant la foule, le pensionnaire du CA Montreuil a enchaîné les mimiques à la manière d'un rappeur américain, sa façon à lui de se motiver. Et que son style plaise ou non, il est efficace ! Auteur d'une planche impeccable et d'un enchainement impeccable, l'athlète a mis tout le monde d'accord en franchissant 17m92, améliorant d'un centimètre le record du monde qu'il détenait depuis le 20 février lors des championnats de France en salle. Mais dans un tel concours, il devait encore garder son calme car Donato grignotait encore quelques centimètres. Conscient qu'il n'était pas à l'abri d'un exploit d'un adversaire, Tamgho sortait de nouveau le grand jeu en égalant son tout frais record du monde ! Son cinquième essai était annulé pour avoir mordu la planche, mais l'essentiel était préservé, et Tamgho pouvait improviser quelques pas de danses.

"J'ai gardé la rage d'hier pour aller chercher ce titre. Chez moi, comme le public m'a donné des ailes, je ne pouvais pas ne pas gagner", a-t-il déclaré déjà impatient d'aller chercher sa médaille dorée. "J'étais venu pour gagner, pas pour sauter les 18 mètres. Mais ils ne perdent rien pour attendre", a annoncé le compétiteur. "Le concours a été très relevé, je ne m'y attendais pas", a avoué l'athlète de 21 ans. "Après les premiers sauts d'Oprea et Donato, je me suis retrouvé troisième. Chez moi, je me suis dit que je ne pouvais pas perdre. J'ai été chercher un gros saut, 17m92", mais Tamgho convient qu'il est un peu resté sur sa faim. "C'est allé loin, mais je n'ai pas tout donné dans ce saut", estimant qu'il peut réussir 17m90 "n'importe quand". Il explique également que le concours de la longueur qu'il a terminé au pied du podium, lui a donné "les crocs", et qu'il ne voulait "surtout pas repartir sans médaille".

Romain Bonte