Euro-2011 Lavillenie record 6m03 032011
Lavillenie franchit 6m03 | RB

Lavillenie sur le toit de l'Europe

Publié le , modifié le

Renaud Lavillenie a conservé son titre de champion d'Europe du saut à la perche avec un saut à 5m96. Le Clermontois en a même profité pour battre son record personnel (6m01) en franchissant, dès le premier essai, 6m03. Et le camp tricolore a été doublement comblé avec la médaille d'argent de Jérôme Clavier (5m76), devant l'Allemand Matl Mohr (5m71), en bronze.

En sautant deux centimètres plus haute que l'ancienne marque qu'il avait établie le 21 juin 2009 à Leiria, Lavillenie a répondu de la plus belle des manières à l'attente qu'il avait suscité lors de ces Championnats d'Europe. Après avoir distancé définitivement ses rivaux, avec un saut de 5,81 m franchi au 1er essai, le Clermontois s'est ensuite attaqué au record des championnats continentaux indoor qu'il a effacé des tablettes au 1er essai avec un saut à 5,91 m. Sur un nuage, il tentait alors la barre des 6,03 m, et porté par le public du Palais Omnisport de Paris-Bercy, il passait la barre, cette dernière tremblait mais restait bel et bien en place. Rempli de bonheur, l'athlète avait conscience qu'il venait d'accomplir un bel exploit et se lançait dans un sprint pour célébrer sa performance. Sous les yeux d'un certain Sergueï Bubka, Lavillenie tentait sa chance à 6m16, pour battre l'incroyable record du monde de l'Ukrainien (6m15) établi le 21 février 1993. Après son premier sacre continental en salle en 2009, puis celui en plein air acquis l'an passé, Lavillenie confirme à 24 ans sa suprématie sur le vieux continent.

"C'est un record du monde mythique et le tenter une fois c'est énorme. J'espère que j'aurai beaucoup d'autres occasions de le faire", a lancé le champion français qui devient le 5e performeur de tous les temps, salle et plein air confondus (le deuxième en salle). Il aura même reçu dans la foulée les félicitations de Monsieur Bubka, qui occupe à présent la fonction de vice-président de la Fédération internationale d'athlétisme. "C'est franchement superbe. Je ne m'attendais pas à cette ambiance. Je faisais quelques foulées d'élan et je sentais le soutien du public pour me porter", a expliqué le perchiste français.

Devant une telle performance, il serait dommage d'oublier que la perche française a réalisé un joli doublé avec la présence sur la deuxième marche du podium de Jérôme Clavier. Ce dernier signe à 27 ans sa plus grande performance. Après avoir effacé 5m41, 5m51 et 5m61 au premier essai, Clavier a passé 5m71 au second essai avant d'échouer trois fois à 5m81 qui est son record personnel. Jusque là, le Tourangeau avait échoué au pied du podium aux Mondiaux en salle en 2008 puis, avait terminé à une honorable septième place aux Jeux de Pékin en 2008.

"Cela fait plus de deux ans que je galère", a lâché Clavier. "Cette médaille d'argent me procure une très grande émotion", a-t-il dit, ajoutant qu'il sent qu'il est capable d'aller chercher la barre des 5,90. Sa médaille d'argent est d'autant plus méritoire, qu'il fait partie des rares athlètes de haut-niveau à exercer une autre activité professionnelle. Depuis une troisième place aux championnats d'Europe Espoirs en 2005, Clavier est en effet professeur d'éducation physique et sportive. De retour en classe, il méritera une belle ovation de ses élèves...

Voir la video

Romain Bonte