Renaud Lavillenie vainqueur perche Euro 2010
Renaud Lavillenie | AFP - Javier Soriano

La France vise à nouveau les sommets

Publié le , modifié le

Après sa récolte de 18 médailles aux championnats d'Europe sur piste et en plein air à Barcelone en juillet, l'équipe de France vise également très haut devant son public lors des championnats d'Europe en salle qui débutent vendredi, à Bercy.

Avec 47 athlètes, 28 hommes et 19 femmes, la France part pour battre son record de 11 médailles datant de 1994 où elle avait fini troisième nation sur 30 dans un Palais omnisports de Paris-Bercy alors flambant neuf. L'été dernier, les athlètes tricolores avaient glané 18 médailles: huit en or, six en argent et quatre en bronze. A Bercy, même s'ils seront privés de têtes d'affiche telles que Mehdi Baala (1500m), Romain Mesnil (Perche) et Romain Barras (Décathlon), les Bleus misent sur le triple sauteur Teddy Tamgho, le perchiste Renaud Lavillenie, Leslie Djhone sur le tour de piste ou encore sur la nouvelle perle du sprint Christophe Lemaitre, qui s'alignera sur 60m.

Tout juste recordman du monde en salle avec un triple saut à 17,91m, Teddy Tamgho survole actuellement sa discipline au point d'ambitionner aussi de décrocher sur un podium à la longueur. Renaud Lavillenie, qui survole également sa discipline, détient la meilleure performance de l'année en salle avec un saut à 5,93m, et espère une fois de plus monter sur la première marche du podium. Après avoir eu du mal à digérer son long stage de janvier en Floride, Christophe Lemaitre a retrouvé son tonus en réalisant 6"58 en finale des championnats de France. Au bilan européen, le triple champion d'Europe est dans la foulée du Britannique Dwain Chambers, champion du monde en titre du 60 mètres, auteur d'un 6"57. Sur son chemin, le Savoyard retrouvera aussi le Lillois Martial Mandjock, qui est aujourd'hui entraîné par l'ex-sprinteur américain Maurice Greene et prétendant à un podium.

Meilleur temps européen sur 400m en 46"13 lors des championnats de France, Leslie Djhone s'élancera pour un podium. "En général, je ne fais pas de bonnes courses en salle. Ce sont mes premiers grands championnats sur 400m, j'espère faire un podium", dit-il. Après avoir hésité entre le 3.000 m et le 1.500m, Yoann Kowal a opté pour le 1.500m où il détient le meilleur temps des engagés en 3'38"00. Le Périgourdain avait décroché sur la distance une médaille de bronze européenne en salle en 2009 à Turin.

Sur 60m haies, Garfield Darien, médaillé d'argent de Barcelone, visera un podium. Il le disputera à son compatriote, le Martiniquais Dimitri Bascou, détenteur du second temps européen en 7"52. Championne d'Europe sur 200m, Myriam Soumaré aura comme principale rivale sa coéquipière Véronique Mang, vice-championne d'Europe sur 100m. Toutes deux arrivent à Bercy avec un 7"19 comme meilleur chrono, quatrième temps européen de la saison.

Des chances de médailles qui seront certainement facilitées également par l'absence de plusieurs têtes d'affiche de l'athlétisme européen. La sauteuse en hauteur croate Blanka Vlasic préfére "faire ainsi l'impasse afin de bien préparer les championnats du monde" en plein air. La perchiste russe Yelena Isinbayeva choisit de se remettre "tranquillement d'une grippe" contractée il y a une semaine. Le triple sauteur britannique Philips Idowu opte pour "rester auprès de (son) fils". Son compatriote, le sprinteur Mark Lewis-Francis préfère "laisser au repos" ses adducteurs. En résumé, tous préfèrent jouer la carte de leur objectif de l'année, les championnats du monde à Daegu en Corée du Sud, du 27 août au 4 septembre.

Gilles Gaillard