Renaud Lavillenie perche
Le perchiste français Renaud Lavillenie | AFP - LUKAS SCHULZE

Equipe de France: un podium à l'Euro par équipes pour se lancer vers Pékin ?

Publié le , modifié le

La 6e édition des championnats d'Europe par équipes se déroulent ce week-end en Russie, à Tcheboksary (en direct à 14h00 sur France Ô, francetvsport.fr et ses applications). L'équipe de France, qui avait arraché l'an dernier la 3e place derrière l'Allemagne et la Russie (avant de la perdre pour un athlète contrôlé positif), espère bien revenir sur le podium, à deux mois des championnats du monde de Pékin. Pour y parvenir, Ghani Yalouz, le Directeur technique national, peut compter sur ses têtes d'affiche: Renaud Lavillenie (perche), Melina Robert-Michon (disque), Christophe Lemaître (100 et 200m), Cindy Billaud (100m haies) ou Pascal Martinot-Lagarde (110m haies).

L'EURO PAR EQUIPES EN DIRECT SUR FRANCE Ô ET FRANCETVSPORT.FR SAMEDI A PARTIR DE 14H

"C'est un peu comme les interclubs, car on a  pas beaucoup d'occasions d'être en équipe, avec ce côté convivial." Mélina Robert-Michon, vice-championne du monde et d'Europe du lancer du disque, ne cache pas sa joie à l'heure de défendre les couleurs de l'équipe de France à Cheboksary, lors des championnats d'Europe par équipes. "C'est un rendez-vous structurant dans le calendrier", ajoute Stéphane Diagana, consultant France Télévisions. "Ce maillot de l'équipe de France, c'est comme un habit de lumière. On sait que ça devient sérieux à ce moment-là."

Une équipe de France en force, entre cadres et jeunesse

Preuve de l'importance de l'événement, à deux mois des championnats du monde à Pékin (22 au 30 août), beaucoup de stars n'ont pas boudé ce voyage. Chez les Français, sur le chemin qui mène à la Chine et à un titre de champion du monde qui est le dernier à manquer à son palmarès, Renaud Lavillenie a répondu présent. Seul athlète à avoir franchi la barre des 6m cette saison (6.05m à Eugène aux Etats-Unis fin mai), l'Auvergnat sera, comme toujours, le favori pour la victoire. Mais elle sera bien moins importante pour lui que pour les Bleus.

L'an dernier, en Allemagne, la France avait validé sa troisième place (pour deux points d'avance sur la Pologne) qu'à l'issue de la dernière épreuve, le relais 4x400m masculin où les Français avaient fini 2e. C'était la première fois que la sélection tricolore décrochait un podium dans cette compétition. Mais le contrôle positif, lors de cette compétition, du lanceur de marteau Quentin Bigot, avait coûté cet honneur. Mais cela avait été le prélude à une avalanche d'honneurs, à Zurich au mois d'août, avec un record de 23 médailles. Evidemment, Ghani Yalouz, le DTN, signerait pour un nouveau podium synonyme de bel été en Chine. "C'est une 'compét' pour préparer l'avenir, l'opportunité pour certains d'un niveau de performances", glisse-t-il en faisant référence à des jeunes comme Brigitte Ntiamoah (21 ans) sur 200m, Emma Oudiou (20 ans) sur 3000 steeple ou encore Alexandra Tavernier (21 ans), championne du monde juniors du marteau en 2012.

Si Jimmy Vicaut a préféré faire l'impasse, la France conserve, parmi ses 51 athlètes, de beaux atouts dans sa poche: Christophe Lemaitre, qui enchaînera le 100, le 200 et le 4x100m, Pascal Martinot-Lagarde (champion d'Europe en salle du 60m haies et l'homme le plus rapide du monde cette saison sur 110m haies), Yoann Kowal (champion d'Europe du 3000m steeple), Mélina Robert-Michon (vice-championne du monde et d'Europe du disque), Floria Guaï (championne d'Europe du 400m), Cindy Billaud (vice-championne d'Europe du 100m haies), Kafétien Gomis (médaillé de bronze à l'Euro-2014 à la longueur), Pierre-Ambroise Bosse (recordman de France du 800m)...Sans oublier les relais, qui ont brillé lors des Mondiaux de la spécialité à Nassau début mai.

La Russie bien armée

Mais les Bleus ne seront pas les seuls en force. A domicile, la Russie veut viser très haut, elle qui avait été devancée l'an dernier par l'Allemagne. Le champion du monde de la longueur Menkov, la tenante du titre mondial au triple saut Koneva ou celui du 110m haies Shubenkov, la championne du monde et d'Europe de la hauteur Kuchina, ou encore les champions d'Europe en salle Sidorova (perche) et Klishina (longueur) sont autant d'atouts. "L'objectif c'est de gagner chez nous. Et l'équipe est préparée pour la  revanche", a averti le nouvel entraîneur en chef russe Yuriy Borzakovskiy. La championne du monde du 1500m suédoise Abeba Aregawi sera également présente, comme la championne du monde 2009 du marteau et championne d'Europe l'an dernier, la Polonaise Anita Wlodarczyk, ou le champion d'Europe du 800m polonais Adam Ksczot. 

Pour tous, la performance collective primera. Mais Mélina Robert-Michon, comme d'autres, garde un regard bien individuel sur son week-end: "Là ce sont plus des ajustements techniques  qu'il faut que je fasse, aller chercher un peu plus dans les détails. Mon coach  (Serge Debié) sera à Cheboksary, comme il était là à Montreuil (où elle a effectué un lancer à 65.04m la semaine dernière). Ça va permettre  d'ajuster et d'avoir un retour direct. A Rome, mon 2e coach (Jérôme Simian) a  pu filmer pour avoir de la matière sur quoi bosser. Je sais qu'il y a de la  marge. Le but, c'est de continuer dans l'idéal la progression." Et plus loin, Pékin n'est qu'à deux pas: "Le podium à Pékin,  pour les Mondiaux, sera à 66-67 m. Pour y parvenir, cette année, il y a  quelques petits changements techniques. Le but, c'était de partir un peu plus  basse au départ du lancer. Il fallait que je sois plus forte physiquement. On a  fait évoluer des exercices, on en a rajouté."

Attention, cet Euro par équipes bénéficie d'un réglement spécial: pour les lancers, la longueur, le triple saut, les quatre meilleurs à l'issue des trois premiers essais ont droit à un quatrième. En hauteur et en perche, quatre fautes maximum sont tolérées. Tout cela donne encore moins le droit à l'erreur.

La sél​ection française

Dames
    100 m: Jennifer Galais
    200 m: Brigitte Ntiamoah
    400 m: Floria Guei
    800 m: Renelle Lamote
    1500 m: Ophélie Claude-Boxberger
    3000/5000 m: Clémence Calvin 
    100 m haies: Cindy Billaud
    400 m haies: Aurélie Chaboudez 
    3000 m steeple: Emma Oudiou
    Hauteur: Melanie Skotnik
    Perche: Marion Lotout 
    Longueur: Diane Barras 
    Triple saut: Issouf Assani Issouf 
    Poids: Jessica Cérival 
    Disque: Mélina Robert-Michon
    Marteau: Alexandra Tavernier
    Javelot: Mathilde Andraud
    4X100 m: Jennifer Galais, Orphée Neola, Brigitte Ntiamoah, Maroussia Paré
    4x400m: Elea Mariama Diarra, Floria Guei, Agnès Raharolahy, Brigitte  Ntiamoah, Deborah Sananes
   
   
Messieurs
    100/200 m: Christophe Lemaitre
    400 m: Mame-Ibra Anne
    800 m: Pierre-Ambroise Bosse
    1500 m: Samir Dahmani
    3000 m: Bryan Cantero
    5000 m: Morhad Amdouni
    110 m haies: Pascal Martinot-Lagarde
    400 m haies: Mickael François
    3000 m steeple: Yoann Kowal
    Hauteur: Mickael Hanany
    Perche: Renaud Lavillenie
    Longueur: Kafétien Gomis
    Triple saut: Jean-Marc Pontvianne
    Poids: Gaétan Bucki
    Disque: Lolassonn Djouhan
    Marteau: Jérôme Bortulozzi
    Javelot: Killian Duréchou
    4x100 m: Guy-Elphège Anouman, Ben Bassaw, Emmanuel Biron, Christophe  Lemaitre, Pierre-Alexis Pessonneaux, Pierre Vincent    4x400 m: Mame-Ibra Anne,  Teddy Atine-Venel, Toumany Coulibaly, Mamoudou-Elimane Hanne, Patrice Maurice,  Thomas Jordier

Programme du w​eek-end

Samedi 20 juin

    14h00: perche dames
    14h05: 100 m dames (1re série)
    14h10: disque dames
    14h12: 100 m dames (seconde série)
    14h15: poids messieurs
    14h20: 100 m messieurs (1re série)
    14h27: 100 m messieurs (seconde série)
    14h30: triple saut dames
    14h35: 800 m dames
    14h50: 400 m dames (1re série)
    14h57: 400 m dames (seconde série)
    15h10: 5000 m messieurs
    15h33: 400 m messieurs (1re série)
    15h35: marteau messieurs
    15h38: 400 m messieurs (seconde série)
    15h50: 3000 m messieurs
    16h00: hauteur messieurs
    16h15: 400 m haies dames (1re série)
    16h23: 400 m haies dames (seconde série)
    16h40: longueur messieurs
    16h43: 400 m haies messieurs (seconde série)
    16h55: javelot dames
    17h00: 1500 m messieurs
    17h15: 3000 m steeple dames
    17h52: 4X100 m dames (1re série)
    18h00: 4X100 m dames (seconde série)
    18h10: 4X100 m messieurs (1re série)
    18h18: 4X100 m messieurs (seconde série)
   
Dimanche 21 juin
   
    14h00: disque messieurs
    14h02: 3000 m messieurs
    14h05: perche messieurs
    14h10: poids dames
    14h25: 1000 m haies dames (1re série)
    14h35: 100 m haies dames (seconde série)
    14h40: triple saut messieurs
    14h51: 110 m haies messieurs (1re série)
    15h00: 110 m haies (seconde série)
    15h15: 800 m messieurs
    15h25: marteau dames
    15h27: 1500 m dames
    15h45: 200 m dames (1re série)
    15h53: 200 m dames (seconde série)
    16h25: longueur dames
    16h27: 5000 m dames
    16h45: javelot messieurs
    16h55: 3000 m steeple messieurs
    17h15: 4X400 m dames (1re série)
    17h27: 4X400 m dames (seconde série)
    17h45: 4X400 m messieurs (1re série)
    17h55: 4X400 m messieurs (seconde série)