Glasgow 2019 : Manaudou en argent sur 50 mètres nage libre

Publié le , modifié le

Auteur·e : Théo Gicquel
Florent Manaudou lors des championnats d'Europe de natation à Glasgow.
Florent Manaudou lors des championnats d'Europe de natation à Glasgow. | NEIL HANNA / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Pour son retour au plus haut niveau, Florent Manaudou a terminé deuxième de la finale du 50 m nage libre vendredi, lors des championnats d'Europe en petit bassin, à Glasgow (Ecosse). Le Français a conclu sa course en 20''66, derrière son rival le Russe Vladimir Morozov, qui réalise la meilleure performance mondiale de l'année en 20''40. Maksim Lobanovskii complète le podium avec un temps de 20''76.

Il sera forcément un peu déçu, mais Florent Manaudou est bien de retour au plus haut niveau. Après trois ans de pause, le Français a marqué son retour par une médaille d'argent sur 50 mètres nage libre, vendredi aux championnats d'Europe en petit bassin à Glasgow. 

Impressionnant en séries, où il avait réalisé le meilleur temps, le Marseillais avait baissé le pied en demi-finale, ne réalisant que le quatrième temps. En finale, Manaudou n'a pu lutter avec l'intouchable Vladimir Morozov, vainqueur en 20''40. Relégué à deux dixièmes, le Français n'a pas démérité pour son retour dans les bassins avec un temps de 20''66 et donc une breloque en argent, glanée devant le Hongrois Maksim Lobanovskii (troisième en 20''76).

Lui qui n'avait pas encore de mesure étalon pour se jauger face aux meilleurs a vu la distance qui le séparait encore du top niveau mondial. Mais en réalisant un bon chrono de 20'66, à quatre dixièmes de son record du monde, Manaudou, qui vient d'avoir 29 ans, est dans ses temps de passage. Et confirme qu'il devrait être un sérieux candidat pour glaner à nouveau l'or sur sa distance de prédilection dans sept mois aux JO de Tokyo, en 2020.

Aubry en bronze sur le 1500 m

Juste avant le feu d’artifice du 50 mètres nage libre, un autre Français s’est illustré, cette fois en endurance. David Aubry est allé chercher la troisième place lors du 1500 mètres nage libre en 14’25’'66. Le double champion de France en titre de la discipline complète le podium derrière le vainqueur Gregorio Paltrinieri, vainqueur en 14’17’’14 et Henrik Christensen (14’18’’15).

Parti sur des bases élevées, l’Italien n’a jamais été réellement inquiété durant la course, conservant un peu moins de deux secondes sur le Norvégien. Il réalise avec ce chrono la meilleure performance mondiale de l’année. Aubry a lui produit un effort intense sur la deuxième partie de course pour remonter l’Ukrainien Mykhaylo Romanchuk, longtemps sur le podium et finalement quatrième. Le Français a fini par le dépasser dans le dernier tiers de la course pour remporter sa première médaille européenne en petit bassin.

Championnats d'Europe de Natation