Glasgow 2019 : Les Françaises au rendez-vous, le relais 4x50m 4 nages masculin éliminé

Publié le , modifié le

Auteur·e : Adrien Paquier
Mélanie Henique
Mélanie Henique sur le plot des championnats d'Europe en petit bassin | MaxPPP / Ian Rutherford

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Dernière journée à Glasgow pour les championnats d’Europe de natation en petit bassin. Suite à leur série matinale réussie sur 50 mètres nage libre, Béryl Gastaldello et Mélanie Henique tenteront un nouveau doublé dimanche soir. Chez les hommes, Jérémy Stravius sera présent en demies du 50m dos alors que le relais masculin du 4x50m quatre nages est passé à la trappe.

Nouveaux espoirs de médailles chez les Françaises

Après leur doublé jeudi sur 50 mètres papillon, l’or pour Mélanie Henique et l’argent pour Béryl Gastaldello, les deux nageuses tricolores tenteront de réitérer l'exploit sur 50m nage libre. Mélanie Henique a signé le quatrième meilleur temps des séries en améliorant son record personnel. Le chrono a affiché 23"93 sur l'aller-retour. 

Ira-t-elle chercher ses 4e et 5e médailles individuelles ? Après trois breloques en argent sur 50m papillon, 50m dos, et 100m nage libre, Béryl Gastaldello est irrésistible sur ces championnats d’Europe. Deuxième de sa série du 50m nage libre, la Marseillaise termine en 24"16 soit le septième temps des séries. Elle se retrouvera en demi-finales à 18h ce dimanche pour espérer décrocher une place en finale. Qualifiée samedi pour la finale du 100m papillon (18h29), c’est un programme chargé qui l’attend mais plein d’espoirs.

Engagées dans ces séries du 50m nage libre, Anna Santamans (14e temps 24"52) et Lena Bousquin (8e temps en 25"23), n’ont pas réussi à se qualifier pour les demi-finales.

Stravius vise un 4e podium sur 50m dos, Manaudou forfait

La France était armée sur les startlistes matinales pour les séries du 50m dos. Avec Florent Manaudou, recordman du monde et d’Europe de la distance (22"22 à Doha en 2014), la France alignait aussi Jéremy Stravius sacré deux fois champions d’Europe en 2012 et 2013.

Cinquième en finale du 50m papillon samedi soir, Manaudou ne s’est pas présenté sur le plot dimanche matin. Le champion olympique 2012 a déclaré forfait afin de se préserver pour le relais 4x50m quatre nages (voir ci-dessous). Dans la série suivante, Jérémy Stravius a assuré sa place en demi-finales dimanche soir (19h33). Le vétéran des Bleus, 31 ans, a réalisé un chrono de 23"48, le 5e temps des séries.

Le relais masculin français à la trappe

Les séries matinales de ce dernier jour à Glasgow prenaient fin avec les relais 4x50m quatre nages masculin et féminin. Composée de Florent Manaudou (dos), Théo Bussiere (brasse), Maxime Grousset (papillon) et Clément Mignon (crawl), l'équipe de France masculine n'est pas parvenue à se qualifier pour la finale de ce dimanche soir. Avec le troisième temps de leur série en 1'34''44, cela n'est pas suffisant pour rentrer dans les huit meilleurs. Les Bleus n'ont décroché que le 11e temps des séries. Une désillusion car le clan tricolore espérait ramener un médaille grâce à son relais, Florent Manaudou ayant fait l'impasse sur le 50m dos (voir ci-dessus) pour performer en équipe.

En revanche, ça passe pour leurs compatriotes féminines. Sans Béryl Gastaldello et Mélanie Henique, le relais féminin français s'est qualifié pour la finale. Mathilde Cini (Dos), Camille Dauba (brasse), Lena Bousquin (papillon) et Anna Santamans (crawl) ont réussi à prendre le septième meilleure chrono des séries en 1'47''73. Belle revanche pour les trois dernières qui n'ont pas réussi à se qualifier dans leur discipline respective plus tôt dans la matinée. 

Championnats d'Europe de Natation