Championnats d'Europe en petit bassin: Les Français à 50%, Benedetta Pilato impressionne encore à 14 ans

Publié le , modifié le

Auteur·e : Thierry Tazé-Bernard
David Aubry.

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

La 1re matinée des séries des Championnats d'Europe en petit bassin a plutôt souri aux nageurs français. Théo Bussière, en lice sur 50m brasse, a réalisé le 13e temps des séries en 26"87, gagnant son ticket pour les demi-finales. C'est aussi le cas de David Aubry, sur 400m nage libre, auteur du 6e temps des séries (3'41"86), mais aussi de Mathilde Cini, sur 100m dos avec le 10e temps des séries (58"39). En revanche, sur 400m 4 nages, Camille Dauba est passée à la trappe avec le 17e temps (4'42"71), comme Ndoye et Brouard sur 200m dos.

La première matinée des championnats d'Europe de natation en petit bassin à Glasgow a débuté tranquillement. Il faut tout de même signaler une nouvelle performance majeure de la nouvelle perle de la natation italienne, Benedetta Pilato. A 14 ans, celle qui est devenue la plus jeune médaillée mondiale de l'histoire (argent sur 50m brasse  à Gwangju cette année), a réalisé, sur cette distance, le deuxième temps des éliminatoires, et ainsi établi un nouveau record mondial dans la catégorie des juniors. En 29"62, elle a nagé 3 dixièmes plus vite que son précédent record personnel, juste derrière sa compatriote Martina Carraro (29"53). Egalement, un record des championnats, réalisé par la Néerlandaise Kira Toussaint sur 100m dos avec un temps de 55"26, étant la seule nageuse à passer sous les 56 secondes dans cette matinée sur cette distance.

Côté français, trois éliminés et trois qualifiés. Si on veut regarder le verre d'eau à moitié plein, il faut insister sur le fait que deux des trois qualifiés tricolores ont amélioré leur meilleure marque personnelle: Théo Bussière sur 50m brasse et David Aubry sur 400m nage libre. Mathilde Cini est la troisième qualifiée matinale, sur 100m dos.

La réaction de Théo Bussière après sa qualification

Dans l'ordre d'apparition dans le bassin de Glasgow, Théo Bussière a réalisé le 13e temps des séries, en 26"87, à 8 dixièmes du meilleur temps réalisé par le Néerlandais Arno Kamminga (26"03). Puis, David Aubry s'est hissé, sur 400m nage libre, au 6e rang des séries en finissant en 3'41"36, à plus de trois secondes du plus rapide, l'Italien Gabriele Detti (3'38"16). Enfin, Mathilde Cini a réalisé le 10e temps de la matinée sur 100m dos en 58"39, à plus de 3 secondes du nouveau record des championnats établi par Toussaint (55"26).

La réaction de David Aubry

Pour le verre à moitié vide, on peut citer Camille Dauba, 17e temps du 400m 4 nages (4'42"71) dominé comme toujours par la grande favorite, la Hongroise Katinka Hosszu (4'26"75). Cela s'arrête là pour la nageuse de Sarreguemines de 22 ans, comme pour les deux représentants tricolores sur 200m dos, Yohann Ndoye Brouard et Mewen Tomac, respectivement 12e et 13e de ces séries en 1'53"24 et 1'53"37. A plus de 7 dixièmes de la qualification. Mais le nageur d'Amiens, qui a fêté ses 18 ans en septembre dernier, a amélioré son record personnel sur la distance. 

Championnats d'Europe de Natation