Doublé des Françaises Mélanie Henique et Béryl Gastaldello sur le 50m papillon

Publié le , modifié le

Auteur·e : Quentin Ramelet
Mélanie Henique sacrée sur 50m pap
La Française, Mélanie Henique, sacrée championne d'Europe sur 50m papillon à Glasgow. | Stephane KEMPINAIRE / KMSP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Les Français ouvrent leur compteur, et de quelle manière ! Mélanie Henique et Béryl Gastaldello ont réalisé le doublé sur le 50m papillon, signant dans le même temps les deux meilleures performances mondiales de l'année. La première a également explosé le record de France de la distance. Peu après, les deux Françaises ont replongé pour le relais mixte 4x50m quatre nages en compagnie de Florent Manaudou qui fait son grande retour. Les quatre nageurs tricolores ont pris la cinquième place derrière la Russie de Vladimir Morozov. Les Russes en ont profité pour battre le record du monde.

Meilleur temps des séries ce jeudi matin, Mélanie Henique se savait attendue. Et le moins qu'on puisse dire, c'est que la Française de 26 ans n'a pas déçu ! La nageuse marseillaise est tout simplement entrée dans l'histoire de sa discipline en signant, en finale du 50m papillon des Championnats d'Europe en petit bassin, la quatrième meilleure performance de tous les temps. Le bassin de Glasgow lui a donné des ailes puisque Henique, vainqueur en 24''56, a également explosé le record de France. Le clan tricolore a d'ailleurs été gâté puisque les Françaises ont réalisé un fabuleux doublé grâce à la deuxième place de la jeune Béryl Gastaldello (24''78), elle et sa compatriote ayant tout simplement réalisé les deux meilleures performances mondiales de l'année ! La Danoise Emilie Beckmann (25''15), loin derrière les Françaises, complète le podium.

VIDÉO - Le doublé des Françaises !

Manaudou n'a pas suffi

14 minutes plus tard seulement, Henique et Gastaldello ont replongé dans l'eau pour la finale du relais mixte 4x50m quatre nages. Et si les Français n'ont pas réussi à monter sur le podium, prenant une cinquième place honorable (1'38''17), c'était surtout l'occasion de revoir en compétition officielle le champion olympique 2012 du 50m nage libre, Florent Manaudou. Lançant le relais sur le 50m dos, il a montré qu'il n'était pas revenu pour faire du tourisme avec le deuxième meilleur temps (23''07). Parti juste après lui sur le 50m brasse, Théo Bussière n'a rien pu faire face à la puissance du Russe Vladimir Morozov. La Russie s'est d'ailleurs largement imposée en 1'36''22, battant les records du monde et d'Europe du relais mixte.

VIDÉO - Le relais mixte français 5e

Championnats d'Europe de Natation