Alberto Contador (Saxo Tinkoff)
Alberto Contador (Saxo Tinkoff) | STAFF / AFP

Cédric Vasseur: "Un tiercé Contador, Froome, Rodriguez"

Publié le , modifié le

Cédric Vasseur, l'un des consultants de France Télévisions pour le Tour de France, nous a fait part de ses pronostics concernant la victoire finale à Paris. Selon lui, deux grands favoris se détachent: Alberto Contador et Chris Froome. Derrière viennent des coureurs comme Joaquim Rodriguez, Alejandro Valverde, Nairo Quintana ou encore Thibaut Pinot, que Vasseur voit potentiellement dans le top 5.

"Il y a deux grands favoris selon moi", a confié l'ancien vainqueur d'étapes sur la Grande Boucle (1997 à La Châtre et 2007 à Marseille). "Par rapport au parcours proposé et aux résultats de ces derniers mois, Christopher Froome et Alberto Contador sont les mieux armés. L’Anglais fait une grosse saison, un peu comme Bradley Wiggins l’an dernier sur qui il a calqué sa saison. Il vient de gagner le Dauphiné. Il a juste échoué dans Tirreno Adriatico où il a subi la loi de Nibali. Sinon, c’est un sans-faute du leader de l’équipe Sky et de son équipe".

"Contador a tout misé sur juillet"

"Jamais cette année, Alberto Contador n’a réussi à mettre Froome en danger, mais je reste persuadé que le match sera serré entre le Britannique et l’Espagnol. Contador a pour lui l’expérience. Chris Froome n’a jamais remporté de grand tour. Il a terminé 2e du Tour et 2e de la Vuelta l’an dernier. Il s’est sacrifié pour Wiggins l’an passé. Mais je pense que Contador a vraiment tout misé sa saison 2013 sur le Tour de France. Il est en retrait depuis le début de saison sur les courses mais il sera présent. Aujourd’hui, les deux coureurs sont pour moi presque à égalité d’autant que tout devrait se jouer lors de la troisième semaine".

"Il va falloir que Froome conserve la forme jusque-là, comme Wiggins l’an dernier. Tout pourrait se jouer à la fin, peut-être même lors de l’ultime étape qui arrive à Annecy-Semnoz. Elle est courte, nerveuse. Le maillot jaune au matin de cette étape n’est absolument pas certain de la conserver le soir, à 24h des Champs-Elysées. Le fait que Contador ait tout misé sur juillet peut expliquer l’absence de vraie bagarre avec Froome pour l’instant. Mais je reste persuadé qu’on va assister à une grosse bataille –serrée- entre les deux. Contador pourra bénéficier de l’aide de Roman Kreuziger qui a été excellent sur les routes du Tour de Suisse. Il peut compter sur l’expérience de Nicolas Roche qui sait aussi se sacrifier. Je pense que Contador a une équipe qui vaut celle de Sky qui a déjà beaucoup payé de sa personne cette année. Est-ce que l’équipe anglaise sera capable de maintenir encore trois semaines cette pression sur un parcours aussi difficile, je n’en suis pas certain. Surtout, quand le Tour va s’élancer de Porto Vecchio, la pancarte de favori numéro 1 va être sur Froome. Est-ce qu’il sera capable de supporter la pression" ?

Rodriguez va aimer le parcours montagneux

"Pour ce qui est des outsiders, je vois d’abord Joaquim Rodriguez, l’ancien numéro 1 mondial, qui va sans doute mettre à profit ses capacités de grimpeur. Il est un coureur moins complet que Froome ou Contador mais il pourrait briller sur le Ventoux ou l’Alpe-D’Huez. Après il y a le Colombien Quitana, qui reste une énigme parce qu’il n’est pas revenu depuis Liège-Bastogne-Liège. Je reste persuadé que deux mois sans compétition, ce n’est pas forcément la formule magique. Il peut briller sur des étapes, pourquoi pas remporter le maillot à pois, mais je n’y crois pas trop pour une victoire finale. Valverde aussi, qui veut miser beaucoup sur le Tour de France mais qui a du mal à tenir trois semaines de course. J’ai envie d’inclure Thibaut Pinot. Il a fait un bon Tour de Suisse après un bon Tour l’an dernier. Je pense que c’est notre pièce maîtresse concernant la France. Il a un souci avec les descentes et il va devoir en affronter quelques unes, mais il peut jouer les trouble-fêtes".

Vidéo: les favoris sont prêts à en découdre

Voir la video