Mark Cavendish - Sky - 2012
Mark Cavendish est le premier de l'histoire à remporter un 4e succès sur les Champs Elysées | AFP - KRISTOF VAN ACCOM

Cavendish: "Un grand jour pour le cyclisme britannique"

Publié le , modifié le

Mark Cavendish a estimé que la journée de dimanche constituait "un grand jour pour le cyclisme britannique" avec la victoire de son leader Bradley Wiggins dans le Tour de France et sa quatrième victoire, un record, sur les Champs-Elysées.

Q: Vous comptez 23 victoires, vous êtes le premier coureur à avoir gagné  quatre fois sur les Champs, votre compatriote et leader Bradley Wiggins gagne  le Tour... Quel est votre sentiment ?
R: "C'est incroyable ! On était venu avec l'objectif de gagner le maillot  jaune, on repart avec les deux premières places du classement général et six  étapes. Il y avait peut-être de la place pour plus de victoires au sprint...  C'est un grand jour pour le cyclisme britannique, et je suis fier d'en faire  partie. Cette victoire sur les Champs est la cerise sur le gâteau. Pour moi,  cette course signifie tout ! Etre le premier à gagner ici avec le maillot de  champion du monde, c'est un moment très particulier, c'est un honneur.  J'essaierai d'en gagner une cinquième l'année prochaine."
   
Q: Cette victoire a été encore différente des quatre précédentes. Pourquoi  êtes-vous parti de si loin ?
R: "J'avais prévu de partir à 300 mètres de la ligne mais il y avait vent  de trois-quart dos. On a passé le dernier virage avec tellement de vitesse que  j'ai décidé de faire mon accélération à ce moment-là (avant les 300 mètres,  ndlr). J'ai creusé l'écart sur les autres et j'ai pu le garder. Ca a été un  pari mais ça a payé. Je voulais vraiment cette victoire."
   
Q: Vous semblez trouver votre forme au meilleur moment. Comment vous  sentez-vous à six jours de la course en ligne des jeux Olympiques ?
R: "Je ne pense pas avoir trouvé la forme maintenant, j'ai gagné un  classement général juste avant de venir sur le Tour (le Ster ZLM Tour en juin,  ndlr). Je suis en bonne forme depuis le Giro. Je suis très bien depuis, je le  reste et je suis impatient d'être à samedi."

AFP