Mark Cavendish - Sky - 2012
Mark Cavendish gagne sa 23e étape sur le Tour de France, sa 4e sur les Champs Elysées | AFP - OSCAR MAIL

Cavendish garde la clé des Champs !

Publié le , modifié le

Mark Cavendish a remporté le sprint de la 20e et dernière étape du Tour de France sur les Champs Elysées. Le coureur de la Sky a devancé Peter Sagan (Liquigas) et Matthew Goss sur la ligne d'arrivée. Au classement général, Bradley Wiggins a conservé sans problème sa tunique et a été sacré pour la première fois vainqueur de la Grande Boucle.

Il l'a fait ! Mark Cavendish a un peu plus marqué le Tour de France de son empreinte. En s'imposant sur les Champs Elysées, la fusée de la Sky s'est un peu plus fait une place de choix au Panthéon des coureurs. Il est devenu le premier à s'adjuger une quatrième victoire sur les Champs Elysées. Etape la plus prestigieuse du Tour.

Emmené dans un fauteuil par le train de l'équipe britannique tiré par Wiggins et Boasson Hagen, l'homme de l'île de Man a fait son numéro dans les 300 derniers mètres. Parti de très loin, Peter Sagan, le maillot vert de la Liquigas est revenu très fort, mais a échoué à la deuxième place, devant Matthew Goss (Orica-Green).

Cavendish boucle donc la compétition avec trois victoires de plus au compteur. Il égale Peter Sagan et l'Allemand Andre Greipel, victorieux à trois reprises lors de cette 99e édition.Au total, il cumule désormais 23 victoires, ce qui le place en quatrième position des plus grands vainqueurs d'étapes du Tour, derrière Merkx (34), Hinault (28), Leducq (25), et devant Armstrong (22).

Wiggins vainqueur, Sagan en vert, Voeckler meilleur grimpeur

Dans cette semi-étape, réduite à 120 kilomètres entre Rambouillet et les Champs, le scénario a été des plus entendus. Les escarmouches ont réellement débuté à une trentaine de kilomètres de l'arrivée. Un trio, composé de Sébastien Minard, Jens Voigt et Rui Costa s'est particulièrement distingué en résistant héroïquement à la meute. Il possédait encore 20 secondes d'avance à dix kilomètres de l'arrivée. Mais cette épreuve était depuis longtemps réservée aux démons du sprint et les trois hommes ont rendu les armes à 2 kilomètres de l'arrivée, sous l'impulsion des Sky.

La ligne franchie, Bradley Wiggins a été sacré officiellement vainqueur de la 99e édition de la Grande Boucle. Il est le premier britannique à s'imposer dans l'épreuve reine du cyclisme. Le reste du podium est complété par son coéquipier de la Sky, le britannique d'origine kényane, Christopher Froome et l'Italien de la Liquigas, Vincenzo Nibali. Au classement du maillot vert, Peter Sagan (Liquigas) a été décoré, tout comme Thomas Voeckler (Europcar) pour celui du maillot blanc à pois rouges du meilleur grimpeur.
 

Le dernier kilomètre de l'étape

Voir la video

Cavendish : "C'est merveilleux !"

Voir la video

Rolland : "Fier de notre équipe"

Voir la video