Sandy Casar
Sandy Casar sera l'un des fers de lance de la Française des Jeux | AFP Saget

Casar ne rêve pas de feu d’artifice

Publié le , modifié le

Pour le leader de la Française des Jeux Sandy Casar, l’étape entre Cugnaux et Luz-Ardiden est réservée aux favoris du Tour 2011. S’il se voit bien dans une échappée, il ne rêve pas d’une victoire au sommet.

14 juillet ou pas, Sandy Casar ne changera pas sa manière de voir les choses. Malgré les chants patriotiques entendus dans le bus de son équipe avant d’arriver dans la banlieue toulousaine, la Marseillaise ne résonnera pas à l’arrivée estime-t-il. « C’est la première étape des Pyrénées. Les leaders ont tous dit que le Tour commençait aujourd’hui, racontait-il avant le départ. Ça a beau être le 14 juillet et on a vraiment envie de bien faire mais ce n’est pas une étape pour nous. C’est un sentiment mitigé. On va essayer d’être dans l’échappée, on ne sait jamais, mais je n’y crois pas trop. » En revanche, Casar croit à une belle explication des favoris dès cette première étape de montagne. « Ce n’est jamais trop tôt. Tout le monde veut se tester par rapport aux autres et on devrait avoir une très belle course. »