Sandy Casar - FDJ - 2010
Sandy Casar (FDJ) s'impose lors de la 9e étape | AFP - LIONEL BONAVENTURE

Casar décroche le gros lot

Publié le , modifié le

Sandy Casar (FDJ) a remporté la neuvième étape du Tour de France courue sur 204,5 km entre Morzine-Avoriaz et Saint-Jean-de-Maurienne. Andy Schleck s'est emparé du maillot jaune, devant Alberto Contador, à la faveur d'une terrible défaillance de Cadel Evans dans le col de la Madeleine. L'Espagnol Luis-Leon Sanchez et l'Italien Damiano Cunego ont complété le podium de cette très belle deuxième étape alpestre.

La chance sourit souvent aux audacieux. Sandy Casar a donc décroché une nouvelle étape sur la Grande Boucle au nez et à la barbe de quelques pointures, sa première dans ce Tour 2010. Le Parisien a devancé l'Espagnol Luis Leon Sanchez (Caisse d'épargne), l'Italien Damiano Cunego (Lampre) et les Français Christophe Moreau (Caisse d'épargne) et Anthony Charteau (BBox Bouygues Télécom) qui prend à Jérôme Pineau (Quick Step) le maillot à pois du classement de la montagne. Le leader de la FDJ prend sa revanche sur Sanchez, qui l'avait devancé dans les mêmes circonstances en 2009 à Saint-Girons. Casar, 31 ans, enlève donc son troisième succès d'étape dans le  Tour après Angoulême en 2007 et Bourg-Saint-Maurice l'an passé (suite au  déclassement pour dopage de l'Espagnol Mikel Astarloza). "Dans les 30 derniers kilomètres, je ne pensais qu'à la ligne d'arrivée, je   n'avais que ça en tête", a déclaré le Francilien, fidèle à l'équipe de Marc Madiot depuis ses débuts en 2000.

Les fuyards, rescapés d'une précédente échappée lancée avant le premier des quatre cols du jour (Colombière, Aravis, Saisies, Madeleine), ont été rejoints dans le dernier kilomètre par Andy Schleck (Saxo Bank) et par l'Espagnol Alberto Contador (Astana), vainqueur sortant. Andy Schleck est passé à l'attaque à 8 kilomètres du sommet de la Madeleine. S'il a distancé tous ses autres adversaires, il n'a pu se débarasser de Contador qui l'a suivi à chaque accélération. La course a explosé à ce moment-là, à la défaveur de l'Italien Ivan Basso (Liguigas) qui est resté au niveau de l'Américain Lance Armstrong (Radioshack). Le vainqueur du dernier Giro a franchi la ligne avec près de 2 minutes 50 secondes de retard sur le groupe de Contador. Au classement général provisoire, Andy Schleck précède désormais Contador de 41 secondes et le champion olympique de Pékin, l'Espagnol Samuel Sanchez (Euskaltel-Euskadi), de 2 minutes 45 secondes.

Le Russe Denis Menchov (Rabobank), quatrième, compte 2 minutes 58 secondes de retard. L'Australien Cadel Evans (BMC), maillot jaune au départ de Morzine-Avoriaz, a essuyé une grosse défaillance dans la Madeleine, le premier col hors catégorie de ce Tour. Le champion du monde, en pleurs après l'arrivée, a perdu au total plus de huit minutes dans cette étape-reine des Alpes longue de 204,5 kilomètres. Et son rêve de triompher à Paris. Pineau a lui perdu sa tunique blanche à pois rouge. Il faisait pourtant partie de l'échappée matinale, lancée dans la descente vers Cluses. Devancé par Christophe Moreau (Caisse d'Epargne) au sommet du col de la Colombière (1ère catégorie), il a franchi en tête les cols des Aravis (2ème) et des Saisies (1ère). Mais il a craqué dès que la course s'est emballée sur les rampes de la dernière difficulté du jour, le col de la Madeleine, interminable ascension de 25 km avec des passages à 9,5% et un sommet à 2000 m d'altitude.