Jessica Fox, Mondiaux
La kayakiste et céiste australienne Jessica Fox en action | PHOTOPQR/LA DEPECHE DU MIDI TEAMSHOOT

Mondiaux: une Fox record, des Bleus très forts

Publié le , modifié le

A 21 ans, l'Australienne Jessica Fox est entré dans l'histoire en remportant les titres en kayak (K1) et canoë (C1) lors des mêmes Mondiaux de slalom. Outre la jeune Aussie, l'équipe de France a brillé dans le bassin de Deep Creek Lake. Elle repart avec une victoire au tableau des médailles grâce à huit podiums dont quatre titres.

Déjà sacrée samedi en C1, la prodige Jessica Fox a encore frappé fort sur l'eau américaine. Meilleur temps des demi-finales, l'Australienne, débarrassée de sa principale rivale la Française Emilie Fer, tenante du titre éliminée en demi-finale, ne s'est pas privée pour rafler la mise en K1 au terme d'une finale sans faute. Avec un chrono de 114.01, elle a devancé la Britannique Fiona Pennie (114.97) et  l'Allemande Melanie Pfeifer (120.01). Avec ses deux titres, ajoutées à sa couronne mondiale en C1 en 2013 et à sa  médaille d'argent olympique en 2012, celle qui avait déjà réalisé l'incroyable doublé C1-K1 à l'occasion des mondiaux juniors 2010 s'est déjà constituée l'un des plus beaux palmarès de sa discipline. "Ma médaille d'argent à Londres était un rêve d'enfant qui est arrivé plus  vite que je ne l'attendais, mais ce doublé est vraiment ce pour quoi je  travaillais depuis plusieurs années", a souligné l'Australienne. "Quand on s'élance en dernière position, c'est toujours difficile, mais je  commence un peu à avoir l'expérience de ces situations", a poursuivi la fille de deux références de la discipline, la Française Myriam Jérusalmi et le  Britannique Richard Fox. 

La France en tête du tableau des médailles

Avec les deux titres de Fox, l'Australie a terminé à la 2e place du  classement des nations dominé par la France avec ses huit podiums, dont quatre  titres. La France a remporté les deux épreuves par équipes au programme de  dimanche, K1 par équipes dames et C2 par équipes messieurs. Les Céistes français ont également décroché une médaille d'argent grâce à  Pierre Picco et Hugo Biso. Les Tricolores étaient les seuls à pouvoir faire de l'ombre à Jessica Fox puisqu'avant elle, Fabien Lefèvre pouvait se targuer d'avoir réalisé le doublé C1-K1. Titré sur kayak en 2002 et 2003, le Palois désormais résident américain et membre de l'équipe des Etats-Unis a été sacré champion du monde de canoë monoplace. Et que dire du triplé tricolore en kayak? Malgré ces succès français, le directeur de l'équipe nationale Bertrand Daille dressait un bilan contrasté de ces Championnats du monde, rappelant que la faillite de plusieurs leaders l'avait interpellé en vue des Jeux de Rio. 

Le tableau des médailles des Mondiaux de canoë-kayak
                       Total  OR   AG  BR
    1. France         8    4    2    2
    2. Australie      2    2    0    0
    3. Slovaquie    4    1    1    2
    4. Slovénie       3    1    1    1
    5. Etats-Unis    1    1    0    0
    6. Rép. tchèque 3    0    2    1
    . Gde-Bretagne   3    0    2    1
    8. Autriche       1    0    1    0
    9. Allemagne      2    0    0    2

Jerome Carrere

Canoë-Kayak