Emilie Fer
Emilie Fer a terminé 20e des demis-finale | SVEN HOPPE / DPA / DPA PICTURE-ALLIANCE/AFP

Mondiaux - L'Equipe de France démarre fort

Publié le , modifié le

L'équipe de France de canoë-kayak a frappé fort, mercredi, lors de la première journée des Championnats du monde disputés à Londres sur le bassin olympique. Emilie Fer s'est qualifiée pour les demi-finales du K1 alors qu'en C2, deux bateaux français sur les trois engagés sont sortis des qualifications.

Elle était de retour sur la terre de ses exploits. Championne olympique en 2012 sur le bassin londonien, Emilie Fer retrouvait aujourd'hui les eaux anglaises avec de grandes ambitions après sa victoire, mi-août à Pau, en finale de la Coupe du monde. Pour cette première journée des Mondiaux de canoë-kayak, Fer n'a pas déçu. Elle a dominé avec 48" d'avance sa série matinale dont les 20 premières étaient retenues pour les demi-finales. Autre française directement qualifiée : Marie-Zélia Lafont qui a également gagné son ticket dès le matin en terminant douzième. Carole Bouzidi, 22e, a dû elle attendre le repêchage de l'après-midi pour se qualifier, prenant la neuvième place. Championne du monde en titre, couronnée également en C1 l'an dernier, l'Australienne Jessica Fox a dû s'employer lors des repêchages pour gagner sa place en demies.

En C2 messieurs, deux bateaux français sur les trois engagés sont sortis des qualifications. Et plutôt brillamment. Gauthier Klauss et Matthieu Péché ont, en effet, remporté la série du matin juste devant Pierre Picco et Hugo Biso, les vice-champions du monde, 2e à 28". En revanche, Yves Prigent et Loïc Kervella ont échoué en repêchages à aller plus loin dans leur premier Championnat du Monde.