Emilie Fer, kayak
La Kayakiste française Emilie Fer | STEPHANE KEMPINAIRE / DPPI MEDIA

Fer et Newman marchent sur l'eau

Publié le , modifié le

Emilie Fer, championne olympique en titre, et Nouria Newman ont signé un doublé pour la France dimanche en kayak monoplace lors des Championnats du monde de slalom à Prague.

Un peu plus d'un an après son titre olympique, Emilie Fer a prouvé que ce n'était pas une victoire sans lendemain en devenant championne du monde de kayak. Déjà sacrée aux Mondiaux 2006, mais par équipes , Fer confirme sa domination sur la discipline, dans laquelle elle a remporté deux étapes de Coupe du monde à  Bratislava et à Augsbourg cette saison.

Newman se révèle

Deuxième bonne nouvelle, derrière la kayakiste de La Colle sur Loup, la relève pousse. Nouria Newman, 23 ans et encore étudiante, s'est emparée de la médaille d'argent derrière son aînée. Le meilleur résultat de sa jeune carrière puisque jusqu'à sa performance tchèque, la fille de La Plagne n'avait fait qu'une 4e place en Coupe du monde à Cardiff en juin.

Kühnle et Fox craquent

Les deux Françaises ont devancé sur le podium l'Allemande Jasmin  Schornberg. La troisième Tricolore en finale, Marie-Zelia Lafont, a elle fini  6e. Cette finale s'est disputée sans deux prétendantes de renom: l'Autrichienne  Corinna Kühnle, championne du monde 2010 et 2011, éliminée dès les qualifications, et l'Australienne Jessica Fox, médaillée d'argent derrière Emilie Fer à Londres mais éliminée en demi-finale.

Jerome Carrere