Estanguet-Gargaud, la finale attendue pour Londres

Estanguet-Gargaud, la finale attendue pour Londres

Publié le , modifié le

La qualification pour les Jeux Olympiques en C1 se jouera bien entre Tony Estanguet, double champion olympique, et Denis Gargaud, champion du monde en titre. Au lendemain de sa 6e place pénalisante, le premier a parfaitement réagi en réalisant le meilleur temps de la 2e course, devant son rival qui engrange une seconde 2e place. Mais ce dernier devra l'emporter vendredi, lors de la dernière course, pour voir Londres, sans quoi ce sera Estanguet.

Chez lui, à Pau, devant son public, dans un bassin qu'il a contribué à bâtir, Tony Estanguet se trouve dos au mur. Porte-drapeau de l'équipe de France à Pékin en 2008, il ambitionne de conquérir une troisième médaille d'or à Londres, après avoir raté la passe de trois en Chine. Mais le Palois n'est plus aussi impérial que par le passé, même en France où Denis Gargaud Chanut lui conteste ce billet pour les JO. Champion du monde en titre, il représente également un énorme espoir de médaille l'été prochain, mais un seul d'entre eux pourra faire le voyage.

En finissant 6e en raison d'une porte ratée lors de la première course mardi, l'athlète de 32 ans avait grillé le joker qu'il avait gagné grâce à son sacre mondial en 2010. En effet, un podium réalisé lors des deux derniers Mondiaux offrent la possibilité au concurrent d'effacer sa plus mauvaise performance lors de ces qualifications olympiques. Roi du monde en 2011, Gargaud en dispose d'un également. Dos au mur, Tony Estanguet a répondu présent en réalisant le meilleur temps, sans aucune faute, pour finir avec 3"37 d'avance sur Denis Gargant Chanut, l'autre sans-faute de cette course. Joanthan Marc, vainqueur de la course de mardi, ayant été rejeté à la 6e place, ils ne sont plus que deux pour espérer valider leur ticket pour Londres. Et cela se jouera toujours dans ce bassin palois, vendredi.Denis Gargaud est désormais condamné à gagner lors de la troisième et dernière course pour pouvoir participer aux Jeux de Londres en C1. Sinon, ce sera Tony Estanguet.

Dans l'autre course très attendue, Fabien Lefevre, éliminé hier lors des qualifications en K1, n'a pris que la 3e place de la 2e course de ces qualifications. Le plus rapide pagaie en main, il a commis une faute, tout comme Boris Neveu, vainqueur hier et 4e aujourd'hui. Un junior, Bastien Damiens, 17 ans, s'est adjugé cette deuxième course à la barbe des médaillés mondiaux et olympiques qui foisonnent dans cette catégorie et peut désormais rêver des Jeux autant que Boris Neveu, vainqueur de la première course mardi. Si l'un des d'eux gagne la troisième vendredi, Londres sera pour lui. Médaillé d'argent à Pékin, Lefèvre est également en course pour la qualification en C2, avec Denis Gargaud.

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze

Canoë-Kayak