Cyrille Carre et Etienne Hubert

Canoë sprint: Carré/Hubert et Bart en bronze aux Mondiaux-2019

Publié le , modifié le

Cyrille Carré et Etienne Hubert, ainsi qu'Adrien Bart, ont décroché le bronze aux Championnats du monde 2019 de canoë kayak sprint dimanche à Szeged (Hongrie), validant la qualification pour Tokyo-2020, tout comme le bateau long (K4) féminin.

A 35 ans, Cyrile Carré décroche sa troisième médaille mondiale, lui qui avait été sacré champion du monde en K2 1000m à Duisburg (Allemagne) en 2007 avec Philippe Colin et avait pris le bronze sur K1 5000m (non olympique) en 2014 à Moscou. Avec Etienne Hubert (31 ans), ils ont pris la 3e place du K2 1000m, derrière les Allemands Max Hoff et Jacob Schopf et les Espagnols Francisco Cubelos et Inigo Pena.

A dix jours de son 28e anniversaire, Adrien Bart s'est offert un joli cadeau avec une médaille de bronze, derrière l'inaccessible Brésilien Isaquias Queiroz dos Santos, vice-champion olympique de la distance à domicile en 2016, et le Polonais Tomasz Kaczor, mais devant le double champion olympique en titre, l'Allemand Sebastian Brendel.

Le bateau long en kayak (K4 500m) chez les dames s'est contenté de la 5e place sur le plan d'eau hongrois, suffisant pour valider la place pour Tokyo-2020. Ce quota autorise la France, si elle le souhaite, à répartir les quatre kayakistes qui seront sélectionnées dans les autres kayaks (K1 200 m, K1 500m et K2 500m). En revanche, le K4 500m messieurs a pris la 8e place de la finale et a raté pour 9/100es de seconde la 7e place qualificative pour les JO-2020.

L'équipe de France rentre de Hongrie avec deux médailles et la possibilité d'engager 8 bateaux, sur 12 possibles, à Tokyo l'an prochain. Les bateaux courts non qualifiés auront encore deux chances d'accrocher les quota olympiques, fin mai 2020 à Duisbourg.

AFP