Tour de France peloton prétexte 072010
. | AFP - LIONEL BONAVENTURE

Cambrai-Reims, pas de bêtise pour un sprint royal

Publié le , modifié le

La 4e étape de la Grande Boucle sera longue de 153.5km, et devrait sans doute se conclure par un sprint massif au bout d'une longue ligne droite de 1100m, non loin de la cathédrale Notre-Dame de Reims. Dernier à s'être imposé ici (en 2002), Robbie McEwen (Katusha) aura bien envie de doubler la mise et de glaner des points précieux pour le maillot Vert. Mais le train de la Columbia pour Mark Cavendish sera le mieux armé pour s'imposer.

Robbie McEwen (Katusha), Thor Hushovd (Cervélo), Mark Cavendish (HTC-Columbia), Oscar Freire (Rabobank), Alessandro Petacchi (Lampre), voila les rois du sprint. Voilà ceux qui devraient animer le dernier kilomètre de la 4e étape, qui rallie Cambrai à Reims. 153.5km de routes de plaine à travers le Nord, l'Aisne et la Marne. Des routes larges, pas vraiment piégeuses, avec juste une petite côte de 4e catégorie (côte de Vadencourt longue de 1.6km à 3.9%) avant le passage à Guise, au km 42.5. Pour le début de la descente de la France, le peloton devrait donc vivre une journée typique de début de Grande Boucle, avec certainement de nombreuses attaques de baroudeurs et des équipes de sprinteurs qui joueront au chat et à la souris pour pouvoir manger les échappés dans les deux derniers kilomètres et imposer un sprint massif.

A ce jeu-là, le train de la Columbia est passé maître dans l'art de placer idéalement Mark Cavendish dans un fauteuil. Et comme l'Australien est l'un des plus rapides du monde, si ce n'est le plus rapide, c'est encore les jaune et blanc qui seront à surveiller. Mais Robbie McEwen, impérial lorsqu'il s'agit de se faufiler dans un train pour mieux exploser sur la ligne, est un concurrent sérieux, d'autant qu'il est le dernier vainqueur dans la ville de Reims. Gare également à Alessandro Petacchi, premier vainqueur au sprint de cette édition 2010. De toute façon, dans la cité qui sacrait jadis les rois de France, ce sera forcément un sprint royal. L'arrivée est prévue entre 17h10 et 17h30.