Bundesliga : Le Hertha Berlin pas pressé de faire jouer Lucas Tousart

Publié le , modifié le

Auteur·e : AFP
Lucas Tousart (OL)

L'entraîneur du Hertha Berlin, Bruno Labbadia, n'est pas pressé de faire débuter sous son nouveau maillot le Français Lucas Tousart. Depuis son but avec Lyon lors du match de Ligue des Champions contre la Juventus en février, l'ancien milieu des Gones n'a quasiment pas joué.

"Il ne faut pas oublier qu'il n'a pas joué depuis plus de deux mois et demi", a dit Bruno Labbadia après avoir vu Lucas Tousart dimanche à Berlin. Le joueur avait passé samedi un test d'aptitude physique avec son nouveau club. Tousart a signé pour le Hertha en janvier (montant du transfert : 25 millions d'euros, ndlr) puis il a été immédiatement prêté au club français pour finir la saison. Il a marqué le seul but du match aller des huitièmes de finale contre la Juve (1-0).

à voir aussi Lucas Tousart ne portera plus le maillot de l'OL et jouera pour le Hertha Berlin dès juillet Lucas Tousart ne portera plus le maillot de l'OL et jouera pour le Hertha Berlin dès juillet

Agé de 23 ans, Tousart est encore sous contrat avec Lyon jusqu'au 30 juin mais le Championnat de France de Ligue 1 a été arrêté à la mi-mars en raison du coronavirus. Il ne reste que trois journées de Bundesliga à disputer pour le Hertha, les matches en Allemagne ayant repris à la mi-mai.

Transfert le plus cher de l'histoire du club

Le Hertha reste en milieu de tableau après sa défaite à domicile (4-1) face à l'Eintracht Francfort. Selon Labbadia, il est fort probable que Tousart n'aura pas joué pendant plus de quatre mois quand la nouvelle saison de Bundesliga débutera en septembre. "Ce sera l'équivalent d'une grosse blessure", a souligné Labbadia. Transfert le plus cher de l'histoire du club allemand, Tousart a permis à Lyon de faire une très bonne opération financière après l'avoir embauché en 2015 pour deux millions d'euros auprès de Valenciennes (L2).

à voir aussi Lucas Tousart :"J'avais pour mission de me projeter" Vidéo 02:23 Lucas Tousart :"J'avais pour mission de me projeter"
AFP