Manny Pacquiao contre Juan Manuel Marquez
Manny Pacquiao contre Juan Manuel Marquez | JOHN GURZINSKI / AFP

Victoire controversée pour Manny Pacquiao

Publié le , modifié le

Le Philippin Manny Pacquiao, considéré comme le meilleur boxeur actuel toutes catégories confondues, a conservé son titre WBO des welters en battant le Mexicain Juan Manuel Marquez sur décision majoritaire des juges, à Las Vegas. Pacquiao, qui a enregistré sa 54e victoire (38 avant la limite) et son 15e succès consécutif, s'est toutefois imposé sur une petite marge, avec deux juges le voyant gagnant 116-112 et 115-113, le troisième voyant un score nul 114-114.

"PacMan" avait déjà combattu Marquez à deux reprises et ne s'était pas montré bien convaincant (un nul en 2004 et une victoire d'un seul point en 2008), Marquez s'autoproclamant d'ailleurs vainqueur de ces deux combats. Le Mexicain a levé le bras en signe de victoire à la sonnerie du dernier round samedi mais a une nouvelle fois été donné battu à l'issue d'un combat électrique, à la grande fureur de ses nombreux supporteurs, qui ont noyé de sifflets les premiers commentaires de Pacquiao au micro sur le ring. "Pour moi, c'est clair que j'ai gagné ce combat, a indiqué Pacquiao. Je comprends les fans de Marquez, ils sont déçus. Mais j'ai bloqué beaucoup de ses coups d'attaque et il m'a donné de nombreux coups de tête". 

Marquez: "J'ai encore été volé"

"J'ai encore été volé", a indiqué Marquez. Son entraîneur Ignacio Beristain a d'ailleurs employé les mêmes mots. Même le promoteur des deux boxeurs, le célèbre Bob Arum, a convenu que la situation entre ses poulains n'était toujours pas clairement tranchée et a annoncé qu'il tenterait d'organiser un quatrième combat en mai 2012. "Je suis déterminé à voir un vainqueur émerger une bonne fois pour toutes", a-t-il indiqué après le combat. Cette proposition ne dérange pas le gaucher Pacquiao, désormais membre du Parlement de son pays, qui n'a plus perdu depuis 5 ans. A 32 ans, il a gagné 10 titres mondiaux dans 8 catégories et est une idole absolue dans son pays. Marquez, 38 ans, a concédé sa 6e défaite (dont 3 contre le seul Pacquiao) en 60 combats.

L'entame de combat a été prudente de la part des deux boxeurs et la pression est montée progressivement. Pacquiao a pris l'ascendant dans la 3e reprise mais Marquez a répondu dans le round suivant avec une droite puissante à la poitrine et une autre à la mâchoire. Il a tenu le Philippin à distance jusqu'au 7e round, où Pacquiao a repris ses esprits offensifs et a ensuite bien tenu le choc dans une fin de combat très spectaculaire qui a régalé les spectateurs. Le combat a été précédé d'un hommage à l'ancien champion du monde des lourds Joe Frazier, décédé lundi d'un cancer du foie. La cloche du ring a retenti dix fois, et un moment de silence a été observé par les 15.000 fans présents pour honorer la mémoire de "Smokin' Joe", premier boxeur à avoir battu Mohammed Ali.

Bradley prochain challenger ?

Dans la même réunion, l'Américain Timothy Bradley a préservé son invincibilité en conservant son titre WBO des super-légers grâce à une victoire contre le Cubain Joel Casamayor sur arrêt de l'arbitre dans la 8e reprise d'un combat en douze reprises. Bradley affiche désormais 28 victoires (12 avant la limite) alors que Casamayor, 40 ans, enregistre sa 6e défaite en 45 combats. Cette victoire pourrait permettre au boxeur de Palm Springs (Californie) de décrocher un prochain combat chez les welters en 2012 contre Manny Pacquiao.

AFP