Mormeck revient sur les rings
Mormeck veut effacer sa défaite face à Klitschko | PATRIK STOLLARZ / AFP

Mormeck va remonter sur le ring!

Publié le , modifié le

Selon la Fédération française de boxe, Jean-Marc Mormeck, 40 ans, rencontrera le Polonais Krzysztof Wlodarczyk, 31 ans, pour conquérir le titre WBC des lourds-légers, le 9 février prochain en Guinée équatoriale. Le boxeur de Pointe-à-Pitre n'a plus combattu depuis le 3 mars dernier et sa défaite par KO contre Vitali Klitschko.

Battu en mars dernier à Düsseldorf, en Allemagne, par l'Ukrainien Vladimir  Klitschko pour le titre WBO-IBF-WBA des lourds, Mormeck (36 victoires dont 22  avant la limite, 5 défaites), ne souhaitait pas mettre un terme à sa carrière  de cette façon. C'est pour cela qu'il compte défier Krzysztof Wlodarczyk en février prochain. Le combat pourrait se dérouler soit dans un stade de football, à Malabo, la  capitale, soit dans la ville portuaire de Bata, a précisé la FFB sur son site internet. 

Mormeck revient en lourds-légers

Il va revenir dans sa catégorie naturelle, les lourds-légers, où il  affrontera le tenant du titre WBC depuis mai 2010, Wlodarczyk, qui a gagné 47  (dont 33 avant la limite) de ses 50 derniers combats, contre deux défaites et 1 nul. Le Polonais est invaincu depuis le 26 mai 2007, lorsqu'il avait perdu aux  points face à l'Américain Steve Cunningham pour le titre IBF des lourds-légers.Mormeck a été une première fois champion WBA des lourds-légers en février  2002 en battant Virgil Hill sur abandon de l'Américain à l'appel de la 9e  reprise. Il a conservé ce titre trois fois avant de s'emparer aux points de la  double ceinture WBA-WBC en avril 2005 face à Wayne Braithwaite, boxeur du  Guyana.

Effacer le traumatisme Klitschko

Battu par O'Neil Bell par KO à la 10e reprise pour le titre unifié  WBA-WBC-IBF en janvier 2006, il avait pris sa revanche aux points sur  l'Américain l'année suivante pour les titres WBA et WBC. La perte de cette double couronne après son échec (KO 7e reprise) face au  Britannique David Haye en novembre 2007 l'avait alors incité à tenter sa chance  en lourds deux ans plus tard. Trois victoires - face aux Américains Vinnie Maddalone et Fres Oquendo puis  devant l'Ouzbek Timur Ibragimov - lui avaient permis de décrocher une chance  mondiale face à Vitali Klitschko, qui n'a eu besoin que de quatre rounds pour conserver son titre. A 40 ans, Jean-Marc Mormeck paraît inusable.

AFP