La Nouvelle-Zélande ne veut toujours pas de Tyson

Publié le , modifié le

La Nouvelle-Zélande a rejeté pour la deuxième fois depuis le début du mois une demande de visa pour l'ex-boxeur américain Mike Tyson, condamné en 1992 aux Etats-Unis pour le viol d'une reine de beauté. Le code pénal néo-zélandais interdit - sauf exception - l'entrée du territoire à tout ressortissant étranger condamné à plus de cinq ans de prison. Or Tyson a écopé d'une peine de six ans en 1992 pour le viol, l'année précédente, d'une jeune fille de 18 ans.

Une première demande pour l'ancien champion du monde des poids lourds avait été annulée quand l'organisation caritative "Life Education Trust", qui avait invité Tyson à participer à un gala de charité en novembre, l'avait ensuite décommandé. Une autre association, la Manukau Urban Maori Authority, a formulé depuis une nouvelle demande de visa, qui a été rejetée, a annoncé Kate Wilkinson, adjointe au ministre de l'Immigration, vendredi dans un communiqué.