Klitschko trop fort pour Mormeck

Klitschko trop fort pour Mormeck

Publié le , modifié le

Devant 50 000 personnes, l'Ukrainien Vladimir Klitschko a conservé ses ceintures WBA, IBF et WBO des lourds en surclassant le Français Jean-Marc Mormeck par KO à la 4e reprise. Dominateur de bout en bout, l'Ukrainien, 35 ans, a enchainé les directs du droit pour venir à bout du Français, courageux mais limités par sa taille. Il s'agit de sa 57e victoire, sa 50e avant la limite, pour 3 défaites. De son côté, Mormeck, 39 ans, a subi sa 5e défaite pour 36 victoires.

Dans une Esprit Arena de Düsseldorf pleine à craquer, Jean-Marc Mormeck n'a pas réussi son pari insensé d'être le premier Français champion du monde des lourds. Avec seulement trois combats dans cette catégorie, il n'a rien pu faire face au géant Vladimir Klitschko (1,98 pour 111kg) invaincu depuis 2004. "Je vais très bien. J'ai été battu mais l'arrêt est assez prématuré. Je voulais me désaxer. Mais c'est vrai qu'il est dur à boxer à cause de sa taille", a analysé  le Français après le combat.

"Frustré"

Dans ce combat déséquilibré -13 kilos d'écart, soit presque deux catégories !!-, l'Ukrainien n' jamais été inquiété même si la stratégie du Français -casser la distance- était la bonne. Ce dernier a payé son déficit de taille (-17 cm), d'allonge (-18 cm) et de poids (-13 kg). Malgré une attitude très défensive de son adversaire, Klitschko n'a pas eu de mal à trouver la faille, sans jamais prendre de coups. "J'ai pris un premier coup où je suis touché, le deuxième aussi. L'arbitre m'arrête trop tôt. Je suis un peu frustré. Je ne suis pas KO. Bien sûr, il y a une différence de poids. Si cela avait été un KO net, cela aurait été mieux. Mais je me sens bien", a dit le Français déçu de la brièveté du combat.

Le combat round par round

1er round pour gagné Klitschko
Si l'Ukrainien a donné le plus de coup, le Français a dévoilé sa stratégie inspirée des combat de Mike Tyson. Pour réduire le désavantage des 17 centimètres, Mormeck (1,81m) a cassé la distance et s'est mis bas sur les appuis sans parvenir à décocher des frappes.
2eme round gagné pour Klitschko

Soutenu par le public, Klitschko a trouvé la distance pour épuiser son adversaire et l'obligé à poser genou à terre une première fois après 1'30. Campé sur ses appuis, le Français a surtout encaissé les directs du droit du géant ukrainien.
3eme round gagné pour Klitschko

Le schéma du combat n'a pas changé d'un iota. Tel un pit-bull, Mormeck s'est appliqué à casser la distance et gérer les rafales intermittentes du champion du monde. Les premiers coups –timides- du Français sortent de sa garde prudente. Klitschko est agacé par la position basse de Mormeck et s'est écroulé sur lui, ce qui n'est pas du goût de l'arbitre.
4eme round KO pour Klitschko

Après quelques secondes, Klitschko fixe Mormeck avec son jab du gauche pour distribuer une série de direct droit et gauche. Le Français est au sol et l'arbitre décidé d'arrêter le combat après l'avoir compté 8 secondes.

Mathieu Baratas