Hopkins reste jeune

Publié le , modifié le

L'Américain Bernard Hopkins a amélioré son record d'ancienneté en conservant son titre IBF des lourd-légers grâce à une victoire sur l'Allemand Karo Murat, samedi à Atlantic City. A 48 ans, Hopkins est toujours le plus vieux boxeur à détenir un titre mondial majeur. Il a battu Murat, son cadet de 18 ans, aux points sur décision unanime des juges. Ces derniers ont rendu des scores (119-108, 119-108, 117-110) reflétant la large domination de l'Américain sur l'Allemand d'origine arménienne.

+L'exécuteur+ (son surnom) détient son record d'ancienneté depuis mai 2011,  quand il avait pris la ceinture WBC des mi-lourds au Canadien Jean Pascal, à 46  ans et 126 jours, dépassant ainsi le légendaire George Foreman, encore champion  du monde à 45 ans. Il avait ensuite perdu ce titre WBC mais s'était emparé en mars du titre  IBF des lourd-légers face à son compatriote Tavoris Cloud, 31 ans. Hopkins, né en 1965 et professionnel depuis 1988, affiche 54 victoires (32  avant la limite), 6 défaites et 2 nuls. Murat compte désormais 25 victoires (15  avant la limite), 2 défaites et 1 nul.