Fury suspendu... abandonne ses ceintures

Fury suspendu... abandonne ses ceintures

Publié le , modifié le

Le boxeur britannique Tyson Fury a été suspendu à titre conservatoire en attendant les résultats d'une enquête sur "des problèmes médicaux et antidopage", a annoncé jeudi le BBBC, la fédération gérant la boxe professionnelle au Royaume-Uni. Cette suspension intervient quelques heures après que Fury ait indiqué qu'il renonçait à ses titres mondiaux.

Fury a en effet indiqué qu'il abandonnait titres de champion du monde poids lourds de boxe WBO et WBA "avec effet immédiat" pour se concentrer sur son "traitement médical et son rétablissement", selon un communiqué diffusé par son promoteur Hennessy Sports. La Fédération avait promis qu'elle allait statuer sur le cas du boxeur britannique, âgé de 28 ans, après que celui-ci a admis avoir pris "beaucoup de cocaïne" à cause de sa dépression.  "Pourquoi je n'en prendrais pas ? C'est ma vie non ? Je fais ce que je veux. Oui, j'en ai pris. Beaucoup de gens en prennent", avait-il dit en ajoutant "être à bout.

Un boxeur "à bout"

La BBBC ne pouvait ignorer cette déclaration, et se devait de trancher, tant sur les propos que les actes eux-mêmes. De toute façon, Fury allait être déchu automatiquement de ses titres après avoir annulé deux matches prévus contre l'ancien champion ukrainien Vladimir Klitschko. Prévu le 29 octobre à Manchester, ce nouveau combat entre les deux hommes était très attendu: Fury avait battu à la surprise générale Klitschko aux points à Düsseldorf (Allemagne) le 28 novembre 2015, empochant les trois ceintures WBA, WBO et IBF. Il avait ensuite été déchu du titre IBF pour avoir accordé une revanche à l'Ukrainien au lieu d'accepter le challenger désigné par l'International boxing federation. Et puis le 23 septembre, le Britannique avait annoncé qu'il renonçait à sa revanche contre Klitschko, se disant "médicalement inapte à combattre".

Autour de cela, il y a eu aussi des atermoiements : le 3 octobre dernier, l'imprévisible boxeur britannique avait annoncé sa retraite sur Twitter, avant de se rétracter quelques heures plus tard, assurant avoir joué un tour aux médias. Sa position restait fragile d'autant qu'il avait été déjà suspendu provisoirement le 24 juin dernier après un contrôle positif. Il semble improbable qu'on le revoit un jour sur un ring.

Christian Grégoire