Critiquée, une juge jette l'éponge

Publié le , modifié le

L'Américaine C.J. Ross a pris du champ avec son activité de juge de boxe après deux décisions vertement critiquées en l'espace de quinze mois, dont l'une samedi à Las Vegas lors du combat entre Floyd Mayweather et Saul Alvarez, indiquait mercredi la presse américaine.

La juge de 64 ans, qui a 22 ans d'expérience, avait noté en match nul  (114-114) le combat pour les titres WBC et WBA des super-welters entre le  Mexicain et l'Américain, pourtant largement dominateur. Les deux autres juges  avaient vu Mayweather facile vainqueur (117-111 et 116-112). En juin 2012, Ross était l'un des deux juges qui avaient noté le Philippin  Manny Pacquiao perdant face à l'Américain Timothy Bradley, une décision qui  avait fait grand bruit et avait marqué la première défaite du Philippin depuis  cinq ans. Ces deux décisions ont entraîné cette semaine un flot de commentaires  négatifs à l'encontre de C.J. Ross dans la presse américaine. Selon le Las Vegas Review-Journal, celle-ci a écrit à la Commission de boxe  de l'État du Nevada (NSAC) pour demander un congé sans solde à durée  indéterminée. Selon le journal, sa licence de juge auprès de la NSAC expirait  de toute façon à la fin de l'année 2013 et ne devait pas être renouvelée par  l'institution.

AFP