Boxe: Ricky Hatton raconte sa descente aux enfers

Publié le , modifié le

Le boxeur anglais Ricky Hatton, ancien champion du monde des poids moyens, qui est sorti de sa retraite et s'apprête à combattre Vyacheslav Senchenko le 24 novembre à Manchester, est revenu dimanche sur la BBC sur sa dépression et son alcoolisme.

Hatton, aujourd'hui âgé de 34 ans, est tombé en dépression après sa défaite face à Manny Pacquiao en mai 2009. "J'étais tout près d'une dépression, d'etre suicidaire. Souvent le matin, ma compagne devait venir m'enlever un couteau des mains. J'avais la lame sur mes poignets. J'étais vraiment pas bien, hystérique. Je pleurais sans raison. J'avais toujours aimé boire mais là, ça avait dépassé les limites de l'échelle de Richter. J'avais des trous noirs" a révélé le boxeur dans une interview à la radio BBC 5 Live dimanche.

"Même quand j'étais sobre, j'essayais de me suicider. Mon pire moment est quand ma fille est née il y a un an. Mon fils Campbell a eu le malheur de voir son père comme ça. Je ne veux plus faire ça à mes enfants et faire souffrir ma famille" a poursuivi Hatton, qui fera son retour sur les rings le 24 novembre à Manchester face à l'Ukrainien Vyacheslav Senchenko "Je suis triste parce que j'ai honte de moi. J'ai échoué, j'ai laissé ma famille, mes fans et la boxe britannique tomber. C'est pour ça que je reviens. Il faut que je me rattrape" a-t-il conclu.

Gilles Gaillard