Boxe combat Goulamirian
Le boxeur français (à gauche) Arsen Goulamirian conserve sa ceinture mondiale WBA des lourds-légers | AFP - Bertrand Langlois

Boxe : Goulamirian conserve sa ceinture des lourds-légers

Publié le

Le Français Arsen Goulamirian a conservé sa ceinture mondiale WBA des lourds-légers en battant l'Australien Mark Flanagan par jet de l'éponge à la 8e reprise, samedi à Marseille.

A 31 ans, Arsen "Feroz" Goulamirian compte 24 victoires en autant de combats (16 KO). Il avait conquis sa première ceinture mondiale en venant à bout du Belge Ryad Merhy, arrêté par l'arbitre à la 11e reprise, le 24 mars, dans ce Palais des Sports de Marseille où il est chez lui.  "Je dédie la victoire à Charles Aznavour, pour l'Arménie", a lancé le vainqueur au micro, après le combat, revêtu de sa cape en genre de peau de mouton.

"Marseille, je vous aime"

Il était entré dans la salle au son de "Je m'voyais déjà" ("Long live the chief" du rappeur Jidena pour Flanagan). Goulamirian, d'origine arménienne, était encouragé par les quelques 5000 spectateurs qui remplissaient presque la salle. Il a également dédié sa ceinture au public. "C'est la vôtre, elle est autour de votre taille aussi. Marseille je vous aime, sachez-le, sans vous je ne serai pas là".

Dominateur, Goulamirian a fait reculer son adversaire, qui a vacillé pour la première fois à la 5e reprise sur un direct du droit. "Je cherchais l'ouverture", a expliqué le boxeur français "Avant, je cherchais le KO, maintenant je cherche à toucher, là où ça fait mal."  Au 6e round, le boxeur d'origine arménienne a multiplié les coups, mais le lion australien a bravement résisté, et en a rendu quelques uns. Puis Mark "Bambam" Flanagan, 28 ans, vainqueur de 24 de ses 30 combats (17 KO), a fléchi et été deux fois au sol au 9e round. "Flanagan est un très bel adversaire, il a encaissé les coups mais j'étais plus dur aujourd'hui", a conclu Goulamirian.
 

La vie américaine d'Arsen Goulamirian

France tv sport @francetvsport