Boxe: Anthony Joshua renvoie un valeureux Carlos Takam dans les cordes

Boxe: Anthony Joshua renvoie un valeureux Carlos Takam dans les cordes

Publié le , modifié le

Il n'y a pas eu de surprise ce samedi soir à Cardiff, où l'Anglais Anthony Joshua a conservé ses titres WBA - IBF des lourds face au Français Carlos Takam, appelé de dernière minute pour ce prestigieux combat. Posant un genou à terre lors du 4e round, et souffrant d'un gros saignement à l'arcade, Takam -5e Français de l'histoire à participer un championnat du monde des louds- a toutefois eu le mérite de tenir jusqu'à la 10e reprise. Anthony Joshua signe ainsi une 20e victoire en 20 combats.

Tombeur de l’Ukrainien Vladimir Klitschko en avril dernier pour les titres IBF-WBA, Anthony Joshua remettait donc son titre en jeu face à un appelé de dernière minute suite au forfait de Kubrat Pulev. Après un premier round plutôt dominé par l’Anglais, le Français qui n’a bénéficié que de 12 jours de préparation, devait sortir le match de sa vie pour créer la surprise. Devant le monstre britannique (1,98m), mais aussi les 80 000 spectateurs tout acquis à la cause du champion local, Takam et son 1,87m tentait de ne pas trop subir.

Un genou à terre

D’ordinaire offensif sur les rings, Takam avait un peu de mal à se libérer dans cette ambiance si particulière. Le rythme s’accélérait dans la 4e reprise, avec d’abord une droite de Takam, aussitôt contrée par l’Anglais. A une minute de la fin de ce round, les coups pleuvaient sur le Français, qui mettait un genou au sol, juste avant le gong. L’arcade ouverte de Takam semblait le gêner énormément, et son adversaire qui le travaillait de près, en profitait pour le perturber davantage grâce à des coups circulaires. Malgré tout, il tenait au courage, tête contre tête. Le Britannique esquissait même un sourire, car il sentait que le succès lui tendait les bras.

Une fin amère

Auteur de 19 K.O en autant de combats, Joshua restait imperturbable. Dans la 7e reprise, Takam se ressaisissait en jouant son va-tout, malgré les provocations de Joshua. Agacé sous les coups du Franco—camerounais, Joshua commençait peut-être à se poser quelques questions, d’autant que jusqu’ici, seul Klitschko avait réussi à aller au-delà de la 7e reprise… Mais dans le 10e round, le natif de Douala encaissait une salve de coups, stoppé par l’arbitre, alors que le valeureux français tenait encore sur ses jambes. Joshua pouvait malgré tout triompher.

Romain Bonte