Frédérick Bousquet portrait Budapest 2010
Frédérick Bousquet | AFP - Raymond Roig

Bousquet et Bernard en demi-finales

Publié le , modifié le

Frédérick Bouquet et Alain Bernard se sont tous les deux qualifiés pour les demi-finales du 50 m libre des championnats du monde en petit bassin jeudi à Dubaî. Bousquet, champion d'Europe en grand bassin de la spécialité, a signé le 2e chrono (21"12) derrière le Brésilien César Cielo, champion olympique et du monde en titre (21"06). Alain Bernard (21"43) a réalisé le 7e temps. Le relais 4x200 m a battu le record de France.

Reste à savoir pour la suite de la journée dans quel état d'esprit et quelle fraîcheur se trouvent les  nageurs français qui se sont offert la veille leur première médaille d'or de la compétition sur le relais 4x100 m nage libre, un titre inédit dans l'histoire de la natation tricolore.
Une autre relais, celui du 4x200 m pourrait aussi monter sur le podium, puisque derrière les États-Unis (6'56''53), la Russie (6'57''48) et l'Allemagne (6'59''83),  les Français ont réalisé le 4e temps des séries  (7'00"58), établissant donc pour la circonstance un nouveau record de France , Fabien Gilot, de retour sur 200m (1'45''75), et Yannick Agnel en dernier relayeur (1'42''71), deux des médaillés d'or de mercredi, associés à Clément Lefert (1''44''69 premier partant) et Antton Haramboure (1'47''43), se sont surtout appliqués à entrer en finale.
Ce relais qui a retrouvé de l'ambition après sa médaille de bronze à l'Euro de Budapest pourront compter pour l'occasion sur l'apport de Jérémy Stravius.
.Les Tricolores, médaillés de bronze à l'Euroe de Budapest, ont pu compter sur deux des héros de mercredi, Fabien Gilot, de retour sur 200m (1'45''75), et Yannick Agnel, en dernier relayeur (1'42''71). Clément Lefert (1''44''69 en partant) et Antton Haramboure (1'47''43), toujours le moins performant des quatre, ont aussi assuré. En finale, les Bleus pourront compter sur le renfort de Jérémy Stravius, qui sera peut-être monté sur le podium du 100m dos un peu plus tôt.

Côté dames, Camille Muffat s'est qualifiée pour les demi-finalesdu 100 m libre avec le 9e temps des séries, tout comme Mélanie Hénique dans le 50 m papillon (12e temps).
La situation est mal engagée pour Coralie Balmy dans le 800 m nage libre, 3e temps provisoire après les séries lentes mais avant la série rapide de l'après-midi, et totalement perdue pour Ophélie-Cyrielle Etienne, reléguée au 35e temps du 100 m nage libre.