Paul Pierce Boston Celtics tir vs Lakers finale nba 13/06/2010

Boston à un pas de la victoire

Publié le

Dans le match N.5 de la finale NBA, Boston a dominé, sur son parquet, Los Angeles (92-86) et n'est plus qu'à un succès du sacre (3-2 pour Boston dans la série). Une nouvelle fois bien maladroits, les Lakers se retrouvent dos au mur et n'ont plus le droit à l'erreur. Les coéquipiers de Kobe Bryant possèdent désormais l'avantage du terrain et accueilleront les Celtics dans la nuit du mardi au mercredi. Faux pas interdit pour la franchise californienne.

Boston a su profiter de l'avantage du terrain en s'imposant sur son parquet du TD Garden et n'est plus qu'à une victoire de son dix-huitième titre NBA. Une nouvelle fois, dans un match très tendu, les Celtics se sont raccrochés à leur collectif bien huilé pour s'imposer. Paul Pierce, avec 27 points, a réalisé sa meilleure performance depuis le début des finales. Kevin Garnett avec un double double (18 points, 10 rebonds, 3 passes), Rajon Rondo (18 points) et Ray Allen (12 points) ne demeurent pas en reste et ont également assuré le spectacle. Ray Allen, décevant lors des deux derniers matchs, reprend petit à petit du poil de la bête mais ne retrouve toujours pas son adresse aux primés (0 sur 4). Meilleur 'Celtic' de la nuit, Pierce s'est félicité de la prestation de la franchise du Massachusetts. "Mes coéquipiers ont fait du bon travail en me trouvant sur le terrain. Nous avons été l'une des meilleures équipes toute l'année et nous sommes tout près du but. Nous n'avons plus besoin que d'une victoire, qu'une victoire", s'est exclamé Pierce.

Comme bien trop souvent pour L.A, Kobe Bryant reste un des seuls de son équipe à se démener et prendre le jeu à son compte. Ainsi, la star californienne a assuré le show avec 38 points, 5 rebonds et 4 passes pour un 13 sur 27 aux tirs. Et pourtant, le N.24 s'était montré muet pendant quasiment les deux premiers quart temps. Puis l'arrière s'est réveillé et a scoré pas moins de la moitié de ses points dans le seul troisième quart temps. Pau Gasol, reste une nouvelle fois le seul 'Laker' (avec l'éternel Kobe) à se mettre en évidence et à avoir engrangé plus de 10 unités. L'Espagnol a réalisé un double double (12 points, 12 rebonds) mais est resté en dessous de ses stats habituelles (20,1 points par match en moyenne).

Les Celtics ont toujours mené dans cette rencontre et ont montré plus de détermination que les Lakers, bien trop dépendants de l'inamovible Bryant. La franchise californienne était pourtant revenue à six unités en fin de rencontre. Mais deux pertes de balles conjointes de Bryant et Fisher ont permis à Boston de remporter ce match N.5 avec six points d'écart. Los Angeles recevra pour au moins un match au Staples Center mais la pression est désormais sur les hommes de Phil Jackson qui n'ont plus le droit à l'erreur. Les coéquipiers de Kobe Bryant devront sortir de leur actuelle apathie s'ils veulent avoir un espoir d'égaliser mardi. L'ancienne vedette californienne 'Magic' Johnson a souligné l'importance de soutenir la star de L.A: "Les Lakers ont besoin que quelqu'un décharge Kobe et qu'il n'ait pas à assumer toute la responsabilité." Los Angeles a encore une chance de s'adjuger un quinzième sacre en NBA, mais cela passera par deux succès consécutifs à domicile.

José CEPEDA