Usain Bolt
Le sprinteur jamaïquain Usain Bolt | AFP - YURI KADOBNOV

Bolt évidemment !

Publié le , modifié le

Il n'y a pas eu de surprise en finale du 100 m. Sous la pluie qui s'était invitée sur la piste moscovite, Usain Bolt s'est imposé en 9''77. Il a devancé l'Américain Justin Gatlin (9''85) et son compatriote Nesta Carter (9''95). C'est le deuxième titre mondial de Bolt sur la ligne droite, qui efface donc sa déconvenue de 2011. Le Français Christophe Lemaître a terminé septième en 10''06...et blessé.

Encore une fois Usain Bolt est parti comme une fusée, avec Gatlin dans son sillage. Dès les premières foulées, les autres étaient déjà battus car Bolt mettait le turbo sur une piste rendue pourtant un peu plus difficile par la pluie inattendue qui s'était abattue quelques minutes plus tôt. Le Jamaïcain le plus célèbre (ils étaient quatre en finale !) et le plus talentueux développait ensuite sa course sans faiblir pour l'emporter avec une bonne marge devant Gatlin et devant Carter, surprenant 3e car on attendait davantage peut-être Bailey-Cole. Christophe Lemaître qualifié in extremis ne pouvait pas espérer grand chose. Sa 7e place serait anecdotique s'il ne s'était pas blessé dans les tous derniers mètres, abandonnant la piste sur une civière et en grimaçant. Ce qui n'est pas de bonne augure pour la suite et surtout pour le 200 m.  

Vers un nouveau triplé?

"Je suis heureux mais je voulais faire mieux. Mes jambes étaient un peu  dures après les demi-finales, je ne sais pas pourquoi, mais le record du monde  n'était pas de la partie donc j'ai simplement fait en sorte d'aller chercher la  victoire. En Jamaïque, ils n'attendaient pas moins de moi, ils espèrent  toujours que je vais dominer", a confié le Jamaïcain. Le voici désormais sextuple champion olympique et sextuple champion du  monde de sprint, si l'on cumule ses titres sur 100, 200 et relais 4x100 m. Et Bolt n'a pas fini d'écrire sa propre légende, lui qui a encore le 200 m  et le relais 4x100 pour rejoindre Carl Lewis en tant qu'athlète le plus titré  aux Mondiaux, avec 8 médailles d'or.

Derrière lui, Gatlin a confirmé sa médaille de bronze des JO en s'adjugeant  l'argent (9.85), devant le Jamaïcain Nesta Carter (9.95). Christophe Lemaitre a lui fait de son mieux, terminant 7e de la finale en  10 sec 06/100e, une belle performance déjà d'être à ce niveau après sa saison  maussade. Mais l'inquiétude a rapidement éclipsé tout cela, avec une blessure à la  cuisse droite, un pochon de glace et une sortie sur civière qui augurent mal de  la suite de ses Mondiaux, alors que le Français peut espérer une nouvelle  médaille mondiale sur le 200 m, en fin de semaine prochaine.

La finale victorieuse d'Usain Bolt :

 

Christian Grégoire