Usain Bolt
Usain Bolt remporte le 200m | AFP - OLIVIER MORIN

Bolt champion du 200m, Lemaitre en bronze

Publié le , modifié le

Le Jamaïcain Usain Bolt a remporté le 200m (en 19'40). Il devance l'Américain Walter dix et le Français Christophe Lemaitre, qui pulvérise le record de France (19'80). Humilié sur 100m après sa disqualification, le roi Bolt a pris une magnifique revanche en survolant le demi-tour de piste.

L'heure de la vengeance avait sonné. Pour Usain Bolt, et, à un degré moins, pour Christophe Lemaitre. Pas la peine de revenir sur le cas du Jamaïcain, disqualifié du 100 après un faux-départ qui a fait couler tant d'encre, la non course de Bolt étant devenue l'évènement de ces Mondiaux 2011. Moins exposé que le Roi Usain, Christophe Lemaitre avait lui aussi une petite revanche à prendre après sa quatrième place sur la ligne droite alors qu'il pouvait légitimement, en l'absence de Bolt, de Gay et de Powell, viser une médaille. Troisième larron de ce deuxième acte : Walter Dix. Impressionnant en série et en demi-finale, l'Américain a fait sa course, se classant deuxième dans le temps canon de 19'70 et récolte une deuxième médaille d'argent après celle obtenue sur le 100m. 

Derrière lui, et pas si lion, Christophe Lemaitre a réalisé une course fantastique. A la lutte continuelle avec le Norvégien Saidy Ndure, le Français, quatrième à la sortie du virage, finissait comme un boulet et décrochait la médaille de bronze, la troisième pour la délégation tricolore lors de ces championnats du monde (après le perchiste Renaud Lavillenie et le fondeur Mahiedine Mekhissi). Surtout, Lemaitre explosait littéralement le record de France en 19'80, soit 36 centièmes de mieux que la précédente référence qu'il co-détenait avec Gilles Quénéhervé. Mieux encore, il n'est plus qu'à huit centièmes du record d'europe de l'Italien Pietro Mennea... Pour le record du monde, il faudra encore attendre, tant les 19'19 de Bolt semblent inaccessibles, et ce d'autant plus que le maître de la distance ne semble pas prêt de lâcher le pouvoir...

Usain Bolt n'a pas pris de faux-départ cette fois. Dans son style incroyablement délié, le Jamaïcain a contrôlé la course de bout en bout, virant déjà largement en tête à la sortie du virage. Ne coupant pas son effort cette fois, "la foudre" frappait un grand coup sur la ligne d'arrivée : 19'40, soit la meilleure performance mondiale de l'année, et de loin ! Après le couac du 100m, le roi du sprint a remis les pendules à l'heure avec ce chrono, le 4e de tous les temps. "Je suis content, je reste le meilleur", s'est exclamé Bolt, mais j'ai manqué la marche pour devenir une légende." Il a encore le temps de modifier le cours de l'Histoire...

Voir la video

Voir la video

Voir la video