Sally Pearson et Cindy Billaud
Sally Pearson et Cindy Billaud en série du 100m haies | AFP - Yuri Kadobnov

Billaud avec sérénité

Publié le , modifié le

Cindy Billaud était à peine surprise de sa qualification pour les demi-finales du 100 m haies tant la Cristolienne paraissait sereine à l'approche de ce grand rendez-vous mondial. Elle qui possédait le 7e bilan mondial de l'année avant d'aller à Moscou a fait le plein de confiance malgré quelques pépins aux ischios-jambiers auxquels elle ne veut pas penser. A 26 ans, elle n'a jamais paru aussi déterminée. Entrer en finale serait déjà une belle preuve de progression.

Après avoir réussi un gros coup aux championnats de France à Charlety, d'abord en améliorant son record personnel, puis en décrochant le titre dans le temps canon de 12"59 à trois centièmes du record de France, Cindy Billaud s'attaque à un autre obstacle beaucoup plus haut, mais qui ne lui fait pas peur.

En terminant deuxième de sa série,en 12"71, derrière la championne du monde et championne olympique Sally Pearson,(12.62), elle s'est mise dans une position très favorable mentalement pour espérer aller en finale. 

Meilleur chrono en grand championnat

"Je suis contente, c'est mon meilleur chrono en grand championnat. Faire 12 secondes 71 à cette heure-ci, alors que je ne suis pas du tout du matin... Je relâche un petit peu à la fin. Mais c'est nickel", a commenté Billaud. "Avec Pearson, je crois qu'on a géré toutes les deux. Mes problèmes aux ischios? Je ne veux pas penser à ça, je suis là pour m'amuser. Maintenant je vais me battre pour aller en finale. Après je croquerai ce qu'il y a à croquer".

Vidéo: Billaud facile en série

 

Christian Grégoire