Sprint de Ruhpolding - Kuzmina intraitable, beau tir groupé des Bleues

Publié le , modifié le

Auteur·e : Christophe Gaudot
Anastasiya Kuzmina (Ruhpolding 2019)
Anastasiya Kuzmina (Ruhpolding 2019) | MATTHIAS BALK / DPA / DPA PICTURE-ALLIANCE

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Anastasiya Kuzmina s'est imposée sur le sprint de Ruhpolding (Allemagne) en devançant Liza Vitozzi, leader de la Coupe du monde de la spécialité, et Hanna Öberg. Avec son sans faute au tir et un tir parfait, la Russe, victorieuse de la mass start de Nove Mesto, n'a laissé aucune chance à ses adversaires. Côté Française, Anaïs Bescond a terminé 5e, Justine Braisaz 7e et Anaïs Chevalier, 8e.

Si chez les hommes, Johannes Boe est imbattable, ou presque. Chez les femmes, la Coupe du monde de biathlon est plus ouverte. Lisa Vittozzi, vainqueur des deux courses le weekend dernier à Oberhof (Allemagne) a dû s'incliner malgré son sans faute au tir sur le sprint de Ruhpolding (Allemagne). La faute à une Anastasiya Kuzmina déchaînée avec elle aussi un sans faute mais surtout un meilleur temps de la course sur les skis. La Russe de 34 ans, victorieuse du globe de la spécialité la saison dernière et double championne olympique, est la cinquième skieuse différente à s'imposer sur un sprint cette saison après Mäkäräinen, Wierer, Olsbu et Vittozzi.

Deux fois sur le podium cette saison, la Suédoise Hanne Öberg complète le podium devant Anaïs Bescond, 5e, qui manque la "boîte" pour deux secondes seulement malgré un sans faute au tir. La quatrième place de Bescond est superbement complétée par la 7e de Justine Braisaz (10/10) et la 8e d'Anaïs Chevalier (10/10) pour un bilan de trois Françaises dans le top 10. Plus loin, on retrouve Julia Simon (9/10) 17e et Célia Aymonier (8/10) 29e. La jeune Caroline Colombo (22 ans) a même réussi son premier sans faute en Coupe du monde pour une 46e place finale. Les Bleues se rapprochent-elles d'un premier succès en Coupe du monde cette saison ?

Biathlon