Bernaudeau : "Une sale journée"

Publié le , modifié le

Jean-René Bernaudeau, le patron du team Europcar, avait la mise grise à l'arrivée à Metz. Pierre Rolland a perdu gros dans la chute collective à 26 km de l'arrivée.

"C’est une sale journée, peste Bernaudeau. Le témoignage de mes coureurs tout à l’heure, c’est une grande peur. Trente coureurs par terre. Un grand tas. Quatre hommes à l’hôpital. Pierre Rolland a un problème. Il se plaint à une côte. J’espère que ça va aller. Il y a beaucoup de casse ailleurs donc il faut relativiser. On va arriver demain sur une étape difficile où ça va frotter moins."