Bernard Hinault et Laurent Fignon au critérium de Callac en 1983
Bernard Hinault et Laurent Fignon au critérium de Callac en 1983 | PASCAL GEORGE / AFP

Tour 1983-Bernard Hinault : "Fignon vainqueur ? Pas une surprise"

Publié le , modifié le

Il y a 30 ans, Laurent Fignon remportait son premier Tour de France à la surprise (presque) générale. Jusqu'à vendredi, revivez cette épopée à travers les souvenirs des protagonistes de l’époque, Bernard Hinault, Pascal Simon, Gilbert Duclos-Lassalle, Marc Madiot ou encore Daniel Mangeas, le speaker historique de la Grande Boucle.

Contraint de déclarer forfait pour la Grande Boucle 1983 à cause d’un genou récalcitrant, Bernard Hinault est revenu pour nous sur cette édition qui a couronné son coéquipier Laurent Fignon pour la première fois. Une surprise pour beaucoup. Pas pour le Breton qui effectuait sa dernière saison sous les couleurs de l’équipe Renault.

Avez-vous un regret par rapport au Tour 1983 auquel vous n’avez pas pu participer à cause d’une tendinite au genou contractée lors de la Vuelta ?

"En 1983, je ne pouvais pas gagner. Je ne pouvais même pas être au départ tellement j’avais mal. Il a fallu que je me fasse opérer au mois d’août. Ensuite, quand on a su exactement ce que j’avais, j’ai pu repartir. Pendant la Vuelta, au lieu de continuer deux trois jours en ayant mal, j’aurais dû m’arrêter tout de suite. J’ai explosé la gaine du tendon. Je pensais que ce n’était rien du tout, que ça allait se réparer vite fait. Non, non. Il a fallu opérer".

Du coup, Laurent Fignon devient leader de l’équipe Renault et enlève son premier Tour de France…

"Ce n’était pas une surprise pour moi. C’était un des candidats pour gagner le Tour. Il y avait une bonne structure, une équipe aguerrie, un bon encadrement. Tout ce qu’il fallait pour gagner. Après, Pascal Simon s’était sérieusement blessé à l’omoplate, mais il faut être présent comme on dit. Si Pascal avait fini le Tour, peut-être qu’il l’aurait gagné. Ou il aurait terminé 2e car il restait un contre-la-montre et Laurent était plus fort que lui dans les chronos. On ne peut pas écrire aujourd’hui qu’il aurait gagné ou pas. Tout ce qu’on sait, c’est que Laurent Fignon a gagné le Tour 1983".

Comment avez-vous vécu cette période difficile avec Cyrille Guimard ? Etait-il temps pour vous de tourner la page ?

"Ce n’est pas une blessure dans ma carrière. Ca fait partie des choses de la vie. A un moment donné, j’ai voulu voir autre chose. Je pense que c’était une bonne décision d’autant que ça a remis une autre équipe en France. Et qu’on a eu de belles bagarres avec Laurent après. En 1984, en 1986".

Le Tour de France 1983 a été remporté par Laurent Fignon (Renault) devant l’Espagnol Angel Arroyo et le Batave Peter Winnen. Pascal Simon (Peugeot) a longtemps mené la course avant d’abandonner son maillot jaune à six jours de l’arrivée, lors de l’étape de l’Alpe-D’Huez, après six jours à lutter contre une fracture de l’omoplate consécutive à une chute dans les Pyrénées.

Vidéo: le portrait de Laurent Fignon

Voir la video