Grégory Baugé portrait 2007
Grégory Baugé, champion du monde de cyclisme sur piste. | AFP - ATTILA KISBENEDEK

Baugé : "On a eu de très beaux sprints"

Publié le , modifié le

En tant que champion du monde de vitesse sur piste, le Français Grégory Baugé était parfaitement placé pour nous parler du sprint. A l'occasion de l'ultime étape, il a accepté de dresser pour nous un bilan du Tour 2011. De Mark Cavendish à Romain Feillu en passant par Tyler Farrar.

Comment avez-vous trouvé le Tour 2011 ?
« Pour moi, c’est l’un des meilleurs Tours depuis bien longtemps. J’ai adoré ! Il y a eu du suspense du début à la fin, une victoire française grâce à Pierre Rolland et un maillot jaune pendant 10 jours. On a aussi vu beaucoup de coureurs français à l’avant. C’était superbe ! »

Un petit mot sur les sprinteurs ?
« Même s’il n’y a pas eu beaucoup d’étapes pour eux, on a eu quelques très beaux sprints, lancés de loin, et où on attendait pas forcément Mark Cavendish qui remporte cette année le maillot vert . André Greipel, Tyler Farrar, Roaquin Rojas ou encore Romain Feillu ont notamment fait belle figure. »

HTC-Highroad est l’équipe qui domine le sprint. Quelle est la recette de son succès ?
« Leur grand avantage, c’est qu’ils ont l’équipe pour emmener les sprints. Il n’y a pas photo ! Ils savent parfaitement prendre la course en main, de loin. Ils arrivent à maintenir les échappés à 2-3 minutes et à la fin, ils y vont sur un train d’enfer. Quand on est sprinteur, c’est primordial d’être bien lancé par son équipe. C’est le secret. »

Quelle est, selon vous, l’équipe qui rivalise le mieux avec HTC-Highroad ?
« Les Garmin et les Sky ont eux aussi un bon niveau. Ils ont de bons sprinteurs dans leur rang comme Tyler Farrar qui a remporté une victoire sur ce Tour. Sur des épreuves comme le Tour, ce n’est pas simple de trouver des équipes assez solides pour emmener des sprints après trois semaines de course, quand la fatigue est là. »

Maillot vert l’an passé, Alessandro Petacchi (Lampre) a été plutôt discret cette année. Est-ce une déception pour vous ?
« On l’attendait et on pensait qu’il allait pouvoir concurrencer Cavendish mais il n’était peut-être pas à son meilleur niveau de forme. Vous savez, le Tour était très dur et il avait peut-être encore la fatigue du Giro. On a pu le voir avec Alberto Contador : le Giro a laissé des traces et la récupération a été difficile. »

Qu’avez-vous pensez de Romain Feillu (Vacansoleil) ?
« Il m’a beaucoup impressionné. Il a d’ailleurs failli remporter une étape (NDLR : Olonne-sur-Mer – Redon). Il sprint bien et passe bien les bosses. C’est dommage qu’il ait dû abandonner pour cause de blessure. Je pense qu’il est vraiment capable de remporter de belles courses. Parmi les Français, Sébastien Hinault (AG2R La Mondiale) a, lui aussi, été bon. »

Isabelle Trancoën