Villeurbanne veut finir comme un As

Villeurbanne veut finir comme un As

Publié le , modifié le

Villeurbanne a l'occasion de s'emparer du dernier billet pour la Semaine des As samedi au Mans lors de la 15e journée de Pro A , qui s'ouvre la veille par un duel entre Orléans et Nancy.

Ultime sésame pour l'ASVEL ?

Pour cette dernière journée de la phase aller, tous les regards seront tournés vers Le Mans. En s'imposant le week-end dernier contre Dijon (76-67), les Villeurbannais se sont entrouvert les portes de la Halle Vacheresse de Roanne où se disputera la Semaine des As du 16 au 19 février. Seuls à la huitième place et avec un ratio points marqués/points encaissés favorable, ils doivent désormais les ouvrir en grand. Seule une large défaite au Mans pourrait les priver du tournoi de mi-saison qu'ils ont remporté en 2010. Mais les Rhodaniens, échaudés par leur revers à domicile mardi contre Donetsk en Eurocoupe (86-75), arrivent prudents en Mayenne.

Ils savent l'équipe mancelle vexée par sa dernière défaite à domicile contre Cholet (94-84) alors qu'elle restait sur quatre victoires d'affilée. Et l'effectif du MSB, auteur d'une bonne première moitié de saison (10 victoires, 4 défaites), a également été renforcé par les retours de blessures des internationaux français Antoine Diot et Alain Koffi qui devraient progressivement monter en puissance... Deux équipes guetteront un faux-pas de l'Asvel pour s'inviter aux As: le vainqueur du match Dijon - Strasbourg et Cholet, en cas de victoire à Hyères-Toulon.

Pour Nancy, l'enjeu du déplacement à Orléans vendredi sera mental plus que comptable. Les Lorrains (3e) veulent se rassurer après s'être inclinés à domicile (91-79) face à Gravelines, un de ses concurrents dans le haut de tableau. Les Nordistes, co-leaders, tenteront de consolider leur position face au Paris-Levallois, une des bonnes surprises du début de saison, pendant que l'autre équipe de tête, Chalon, se déplace au Havre. Dans le bas de classement, Pau-Orthez (15e) et Poitiers (14e) jouent un match capital pour le maintien en Béarn.

AFP