Pops Mensah-Bonsu Villeurbanne 022011
L'intérieur britannique de l'Asvel Pops Mensah-Bonsu | AFP - JEAN-PHILIPPE KSIAZEK

Villeurbanne sur sa lancée ?

Publié le , modifié le

Le vert serait-il revenu à la mode en Pro A ? Après ses succès à Nancy et contre Cholet, Villeurbanne a retrouvé des couleurs. Si cela semble trop tard pour accrocher le top 4, l'Asvel pourrait être l'équipe surprise des playoffs. D'ici-là, le club espère poursuivre sa montée en puissance à Orléans en match avancé de la 20e journée de Pro A. "Ce n'est pas le moment le plus facile pour poursuivre une série", note cependant l'entraîneur villeurbannais Nordine Ghrib.

Villeurbanne fait pourtant très peur avec son nouvel intérieur britannique Pops Mensah-Bonsu, auteur face à Cholet d'une performance tonitruante (39 d'évaluation) pour son
premier match avec l'Asvel. Son abattage dans la raquette tranche avec le fantôme de Zizic, jamais dans le coup sous le maillot vert. Incertains en raison de douleurs aux ischio-jambiers et à un poignet, Mickaël Gelabale et Davon Jefferson seront bien présents. Restant sur deux défaites à domicile - et seulement un succès en six matches -, Orléans aura, selon lui, "la pression du résultat". Requinqués par leur victoire décrochée "au finish" samedi dernier à Vichy (67-65), les Orléanais se préparent, de l'aveu même de leur entraîneur Philippe Hervé, "à livrer un beau combat" face à une Asvel "qui a l'air de monter en puissance". "Un bon résultat nous permettrait de croire encore à la 8e place", estime-t-il. Trois anciens Villeurbanais, champions de France 2009 avec l'Asvel aux dépens d'Orléans en finale, porteront vendredi les couleurs orléanaises: Amara Sy, J.R. Reynolds et Eric Campbell.

En plein doute, Roanne cherchera lui à se relancer à Limoges où le spectre de la relégation a montré le bout de son nez. Avec trois défaites en quatre matches, la Chorale a perdu de sa superbe et a cédé le fauteuil de leader à Chalon et Cholet. Nul doute que Jean-Denys Choulet saura remotiver ses trouves pour s'imposer à Limoges. Dans une position délicate au classement (15e), le CSP est dos au mur et jouera sa peau à chaque match. Roanne est prévenu. Les embouteillages en tête n'existent pas qu'en Ligue 1. En Pro A aussi, ils sont cinq à se tenir en une victoire. Co-leader avec Cholet, Chalon va défendre sa première place à Hyères-Toulon, coupeur de tête régulier. 6e avant cette 20e journée, les Varois ont une belle carte à jouer et une place à défendre devant l'ogre villeurbannais.

Le Mans aimerait lui aussi passer de l'orange au vert. Pas sur le maillot mais au classement. Rassuré par sa dernière sortie en Eurocoupe (victoire à Salonique), le MSB se déplace samedi à Cholet pour le derby de l'ouest. Battu en prolongation à l'aller, Le Mans ne va guère mieux et s'accroche tant bien que mal à sa 8e place en attendant mieux. Victime d'une légère contracture, Alex Acker pourrait manquer ce rendez-vous dans les Mauges où le CB est en quête de rachat après sa défaite à l'Astroballe. De leur côté, Nancy et Gravelines devraient avoir la partie plus facile en recevant respectivement Pau-Orthez et Le Havre.