Villeurbanne s'offre la Coupe de France

Publié le , modifié le

Auteur·e : AFP
Adreian Payne (Asvel) face au Manceau Richard Hendrix
Adreian Payne (Asvel) face au Manceau Richard Hendrix | AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Les basketteurs de Villeurbanne ont battu Le Mans en finale de la Coupe de France 70 à 61 samedi soir à Paris-Bercy, décrochant son 9e trophée Robert-Busnel, le premier depuis 2008. Conquise sous les yeux du président Tony Parker, cette Coupe de France est un premier trophée cette saison pour l'Asvel, premier budget du Championnat de France et qui sera à partir de l'automne prochain l'unique représentant du basket hexagonal en Euroligue.

Les joueurs de Zvezdan Mitrovic ont été menés une grande partie de la rencontre, dominés au rebond et peu adroits sous le panier, mais sont revenus à égalité juste avant les dix dernières minutes grâce à deux lancers francs du meneur de jeu lituanien Mantas Kalnietis (49-49, 40e). C'est Livio Jean-Charles qui a redonné l'avantage aux Villeurbannais (51-50) à huit minutes de la fin sans plus laisser le MSB reprendre les commandes. Puis Théo Maledon et David Lighty ont donné de l'air à l'Asvel, par deux tirs à trois points (58-52).

La plus grande profondeur de banc de Villeurbanne a fait la différence en fin de rencontre, face à des Manceaux un peu émoussés physiquement, devant 14.204 spectateurs de Bercy dont Teddy Riner et Ronny Turiaf. L'Asvel occupe actuellement la tête de l'Elite avec deux victoires à deux journées de la fin de la saison régulière, et visera un 19e titre de champion de France en juin, un sacre national qui lui échappe depuis 2015.

Cette année, les coéquipiers de Charles Kahudi se sont arrêtés en quarts de finale de la Leaders Cup (compétition de mi-saison qui réunit en février les huit premiers de la phase aller du Championnat de France), et de l'Eurcoupe (le 2e niveau continental derrière l'Euroligue), sorti par Andorre.

AFP