ASVEL Nancy Jefferson contre Samnick 10 2010
Davon Jefferson au contre sur Victor Samnick | AFP - Philippe Merle

Villeurbanne à la relance

Publié le , modifié le

Collet renvoyé au seul chevet de l'équipe de France, l'Asvel espère reprendre son souffle et sortir de la crise avec son remplaçant Nordine Ghrib. Le nouveau coach rhodanien n'aura pas le temps de douter car son équipe dispute vendredi un derby face à Vichy, dernier de Pro A mais à une victoire derrière. Malheur au vaincu ! L'autre match avancé de cette 7e journée mettra aux prises Hyères-Toulon à Strasbourg.

La victoire contre Orléans vendredi dernier (70-65) n'aura servi à rien pour Vincent Collet. Un faux espoir pour les Verts, défaits mardi en Eurocoupe, pour son premier match dans cette compétition, contre Goettingen (88-80). Une nouvelle désillusion qui a provoqué le départ de l'entraîneur, écarté par la direction du club au plus gros budget de Pro A. L'Asvel espère que la solution viendra de l'intérieur avec Nordine Ghrib, l'un de ses assistants. L'électrochoc est donc attendu vendredi dans l'Allier. "Ce sera une opération commando qui j'espère durera longtemps", a annoncé Pierre Grall, le directeur des opérations basket de l'Asvel. Si Matt Walsh, auteur de 30 points mardi face aux Allemands, ne s'est pas entraîné jeudi en raison d'une douleur à une épaule, il devrait cependant être aligné. A Vichy, Etienne Brower, touché à un genou est incertain.

Moins exposés mais sous pression également, Hyères-Toulon et Strasbourg se retrouvent dans le Var. Les deux formations, qui comptent trois défaites pour trois victoires, ont l'occasion d'obtenir un ratio positif, portées par  leurs festivals offensifs respectifs lors de la 6e journée. Les Varois ont  déroulé contre Chalon-sur-Saône (94-80) tandis que Strasbourg a pulvérisé le  Paris-Levallois (92-62). Cependant, le HTV sera privé de son ailier fort  américain Rick Hughes, victime d'une rupture partielle du tendon d'Achille  droit. Les Alsaciens présenteront un effectif au complet, même si Steeve Essart  (pieds) et Sacha Giffa (gastro-entérite) ont dû être ménagés cette semaine. "Nous avons envie de faire une performance à l'extérieur et de commencer une  série de victoires, a souligné l'entraîneur de la SIG Frédéric Sarre. Cela nous permettrait de bâtir et de prendre confiance."