Les filles de Villeneuve d'Ascq
Les filles de Villeneuve d'Ascq | Maxppp

Villeneuve d'Ascq en mauvaise posture

Publié le , modifié le

Villeneuve-d'Ascq s'est sérieusement compliqué la tâche en s'inclinant sur son parquet face aux Belges de Braine-l'Alleud (64-68), jeudi en finale aller de l'Eurocoupe dames de basket. Les joueuses de Frédéric Dusart, qui n'ont pas réussi à imposer leur défense, sont désormais condamnées à l'exploit jeudi prochain lors du match retour qui sera disputé au Spiroudome de Charleroi.

Cette confrontation, qui promettait d'être une opposition de style entre la meilleure attaque de l'Eurocoupe, Braine-l'Alleud (80,8 points marqués de moyenne), et la deuxième meilleure défense, Villeneuve-d'Ascq (59,4 points  encaissés), a tenu toutes ses promesses dans un Palacium brûlant (2000  spectateurs).
Braine, qui découvre la Coupe d'Europe cette année, a mieux géré la  rencontre et a pris une sérieuse option pour s'adjuger son premier titre  continental.
Peut-être paralysées par l'enjeu, les Villeneuvoises manquaient leur début  de rencontre et encaissaient un 9-0 en moins de trois minutes ! L'entraîneur nordiste Frédéric Dusart demandait un temps-mort qui portait ses fruits puisque  ses joueuses réagissaient et reprenaient les devants (12-11, 6e).

Les Belges, pourtant si solides à l'entame du match, bafouillaient leur  basket et se heurtaient à la solide défense nordiste. Après s'être brièvement retrouvée derrière au score (16-18, 9e), l'ESBVA-LM remettait un coup de  collier pour achever le premier quart-temps en tête (23-20). Villeneuve-d'Ascq continuait sur sa lancée (27-20, 12e), mais les Castors, sous l'impulsion de la Lettone Anete Steinberga (17 points et 6 rebonds en 17  minutes !) répondaient par un cinglant 10-2 en quatre minutes pour repasser  devant (31-33, 16e).
La capitaine...belge de l'équipe nordiste, Ann Wauters, remettait  l'ESBVA-LM à l'endroit et lui permettait d'atteindre la pause avec quatre  longueurs d'avance (39-35).
La seconde période repartait sur les mêmes bases que la première avec des  Nordistes qui faisaient la course en tête, et des Belges qui restaient au contact (43-43, 24e). Alors que Villeneuve-d'Ascq commençait à s'échapper (51-45, 27e), Braine-l'Alleud infligeait un nouveau 10-2 aux joueuses de  Frédéric Dusart et prenait la tête à la fin du troisième quart-temps sous l'impulsion de sa meneuse Marjorie Carpréaux (53-55, 30e). Sereines et appliquées, les Belges insistaient et creusaient l'écart  (55-60, 34e). En manque d'adresse et bloquée à l'intérieur, l'ESBVA-LM ne  parvenait pas à recoller au score et concédait une défaite aussi logique que  lourde de conséquences (64-68).

Christian Grégoire