Utah refroidit le Heat

Publié le , modifié le

Le Jazz d'Utah a mis fin à la série de neuf succès de rang de Miami en battant le Heat sur le fil (99-98). dans les autres matchs, les Los Angeles Lakers de Kobe Bryant (38 points) ont battu Sacramento (115-107) tandis que Dallas, malgré un bon Beaubois, en encaissé un 4e revers de rang, cette fois face à la Nouvelle-Orléans (97-92). Dans le duel franco-français de la nuit, les Spurs de Parker ont largement pris le pas sur les Bobcats de Diaw (102-72).

Miami a fait un couac au Jazz. Face à une équipe en pleine phase de transition, le Heat s'est-il vu trop beau ? Il est vrai que la franchise floridienne restait sur 9 victoires consécutives et l'équipe de l'Utah ne présentait pas, sur le papier, une menace réelle. Pourtant, le Jazz a réalisé un match plein défensivement avant de crucifier Miami grâce à une action décisive de Devin Harris à 4 secondes de la fin. Les efforts combinés du duo d'enfer du Heat, LeBron James et Dwyane Wade (35 et 31 points) n'auront pas suffi... Le premier nommé, par ailleurs auteur de 10 rebonds, six passes et trois contres, avait pourtant un tir ouvert sur l'ultime possession mais il a préféré passer la balle à Udonis Haslem qui a finalement manqué son shoot... "J'ai juste essayé de jouer juste et de faire gagner mon équipe", déclarait "King James" après la rencontre. "Je sais que les critiques vont recommencer mais je voulais gagner ce match autant que n'importe qui sur le parquet", ajoutait celui qui est parfois raillé pour son manque de prise de responsabilités dans le money time.

Dallas traînasse

Kobe Bryant, lui, sait "tuer" les matchs. Mais l'arrière des Lakers n'a pas eu à justifier son statut de "clutch player" face à Sacramento, Los Angeles n'ayant fait qu'une bouchée de son voisin californien (115-107). Auteur de 38 points, Bryant, qui porte toujours un masque facial, a fait passer un message fort avant de retrouver dimanche Miami et Dwyane Wade, celui-là même qui lui avait cassé le nez lors du dernier All Star Game... Si tout va bien à l'Ouest pour les Lakers, Dallas continue de s'enfoncer. Malgré la présence sur le parquet de Dirk Nowitzki, longtemps incertain à cause d'un dos douloureux, les Mavericks ont essuyé à la Nouvelle-Orléans, pourtant plus mauvaise équipe de la Ligue, sa 4e défaite de rang (97-92). Pas très sérieux pour un champion en titre... Rodrigue Beaubois n'a cependant pas démérité au sein de l'équipe texane, le Français signant tout simplement sa meilleure performance de la saison avec 25 points. Enfin, il n'y a pas eu de match entre les Spurs de Parker et les Bobcats de Diaw. Si ce dernier a fait de son mieux pour maintenir Charlotte à flots (14 points), San Antonio et Tony Parker (15 points) étaient trop forts et s'imposaient sans ciller (102-72).

Les résultats de la nuit :
Toronto-Memphis 99-102
Atlanta-Milwaukee 99-94
Boston-New Jersey 107-94
Cleveland-Chicago 91-112
Nouvelle Orléans-Dallas 97-92
Houston-Denver 105-117
Philadelphie-Golden State 105-83
San Antonio-Charlotte 102-72
Utah-Miami 99-98
L.A. Lakers-Sacramento 115-107
Phoenix-L.A. Clippers 81-78

Julien Lamotte