République tchèque Bélarus Burgrova Vecerova Leuchanka Mondial 2010
Leuchanka, la star de la Biélorussie | AFP - Michal Cizek

Une finale Tchéquie-USA

Publié le , modifié le

Victorieuse de la Biélorussie (81-77) après prolongation, la République Tchèque s'est qualifiée pour la finale de son Mondial, à Karlovy Vary. Menées à la pause, les Tchèques ont su renversé la vapeur en seconde période puis dans l'extra time. Elles rencontreront les Etats-Unis, qui ont écrasé l'Espagne 106-70, en finale. La France, qui a battu la Corée du Sud (61-46), affrontera l'Australie pour la 5e place.

Les Tchèques au bout du suspense

La République tchèque, pays hôte du Mondial dames, a donc arraché en prolongation (81-77) sa qualification pour la finale au terme d'un match intense face au Belarus. Les Tchèques, tombeuses des championnes du monde australiennes en quart de finale, affronteront dimanche (20H00) le vainqueur du match entre les quadruples championnes olympiques américaines et l'Espagne pour tenter d'égaler leur deuxième place du Mondial 1971. Dans une rencontre serrée, deux lancers-francs de l'ailière Eva Viteckova (21 pts, 3 rbds), décisive depuis le début de la compétition a donné les quatre points d'avance capitaux aux Tchèques. La capitaine bélarusse Natallia Marchanka a ensuite manqué sa tentative, faisant exulter les 6.000 spectateurs de la KV Arena.

Les deux équipes se sont talonnées du début à la fin de la rencontre. Les Bélarusses, qui disputaient leur premier Mondial un an après leur quatrième place à l'Euro, avaient refait en quatrième quart-temps le retard de cinq points qu'elles accusaient à l'entame des dix dernières minutes. Une des meilleures équipes à trois points (36% de réussite moyenne), le Belarus s'est montré moins adroit à trois points que d'habitude (29%). Elles ont une nouvelle fois pu compter sur Yelena Leuchanka (17 pts, 7 rbds) et Anastasiya Verameyenka (24 pts, 7 rbds). Côté tchèque, outre Viteckova, trois joueuses ont inscrit dix points ou plus: Jana Vesela (15 pts, 4 rbds), la capitaine Hana Horakova (14 pts, 4 rbds, 5 passes, 4 interceptions) et Ilona Burgrova (10 pts, 4 rbds). En 1971, La République tchèque avait terminé deuxième de la poule finale derrière l'URSS.

Les Américaines intraitables

Les quadruples championnes olympiques américaines, grandes favorites pour le titre, ont sans surprise rejoint la République tchèque en finale en dominant largement (106-70) l'Espagne. L'Espagne affrontera pour la troisième place le Belarus, battu (77-81) par les Tchèques. Comme depuis le début de la compétition, les Etats-Unis ont survolé la rencontre. Les Américaines comptaient déjà 13 points d'avance à la fin du premier quart-temps face à des Espagnoles impuissantes et privées de leur pivot Sancho Lyttle, blessée au dos lors du quart de finale remporté contre les championnes d'Europe françaises. Les Ibères ont ensuite perdu à la 13e minute leur capitaine Amaya Valdemoro, meilleure marqueuse de la compétition. Sous l'impulsion de Diana Taurasi (13 pts, 6 rbds), Sylvia Fowles (13 pts, 6 rbds) et Tamika Catchings (14 pts), l'écart a atteint jusqu'à 41 points d'écart (106-65) à moins de deux minutes de la fin. La finale se diputera dimanche à 20H00 locales

Les Françaises au révélateur australien

Les basketteuses françaises ont exorcisé leur amère élimination en prolongation en quarts de finale en battant (61-46) les Sud-Coréennes samedi en match de classement. Les hampionnes d'Europe tenteront de décrocher une cinquième place dimanche (14H45) face aux championnes du monde australiennes, victorieuses (78-73) de la Russie. Les Bleues avaient terminé en cinquième position du dernier Mondial au Brésil en 2006. Au lendemain de leur cauchemardesque soirée, les Françaises ont vaincu leur abattement. Dominatrices avec un effectif qui a beaucoup tourné, elles n'ont jamais été inquiétées après avoir creusé rapidement un écart que les Asiatiques n'ont jamais été en mesure de combler. Marion Laborde a été la meilleure marqueuse française avec 15 points (5 sur 7 à trois points). Clémence Beikes et Emmeline Ndongue ont toutes deux inscrit 10 points et pris 5 rebonds. Endene Miyem, touchée à une cheville, n'a pas joué.