ProA Gravelines
Yannick Bokolo, de Gravelines | AFP - Alain Jocard

Un trio de leaders

Publié le , modifié le

Gravelines a confirmé sa domination sur la Pro A en poursuivant sa série victorieuse devant Villeurbanne (73-67) lors de la 9e journée de ProA. Après s'être imposé à Chalon et Cholet, Roanne est allé gagner à Orléans (72-79) et revient à la hauteur de Gravelines, en compagnie de Cholet qui a dominé Paris 88-65 dimanche. Le Mans se reprend en allant l'emporter à Hyères-Toulon (71-76). Pour Poitiers et Vichy, encore battus, les choses se compliquent.

Invaincu en Championnat au Sportica, Gravelines a pu compter sur unquatuor très efficace avec Johnson (19), Woodside (16), Bokolo (10) etAkpomedah (18), qui a marqué les 4/5 des points de son équipe. Le BCM aaussi tiré un profit maximum des fautes commises par l'Asvel (10lancers francs réussis sur 17) contre seulement deux (sur quatre) à sonadversaire. A Villeurbanne pourtant,  Le recrutement de l'ailier américain Matt Walsh, fin octobre pour remplacer Angel Daniel Vassallo, licencié, a été une bonne pioche.Il a été le meilleur marqueur de son équipe avec 26 pts,

Avec 16 points comme Gravelines, Roanne a signé sacinquième victoire d'affilée en comptant sur la grande forme de Rivers,meilleur marqueur de la rencontre avec 20 points, bien secondé par les17 points de Nsonwu-Amadi et les 12 de Dunn qui n'a pourtant joué quependant 17 minutes.
Ce duo de tête s'est transformé en trio puisqu'il a été rejoint dimanche par Cholet qui a corrigé Paris-Levallois.Impuissant face à l'ogre Barcelonais en Euroligue cette semaine le champion de France s'est vengé en humiliant les Parisiens. Déjà giflé une fois par Hyères-Toulon (101-70), le Paris Levallois a tendu l'autre joue, n'apportant pas le sursaut espéré.Dans le sillage d'un Albicy transparent (7 pts), les Parisiens ont été contenus à 62 points. Écrasés au rebond, notamment offensif (13 pour Cholet... 3 au PL!), les Parisiens ont subi dès l'entame, concédant un 32-17 au premier quart-temps dont ils ne se sont jamais remis. Décidément,¨Paris souffre d'une instabilité chronique alors que Cholet, malgré son engagement européen, ne craque pas.

Chalon-sur-Saône ne faitplus partie des équipes de tête après sa défaite vendredi à Nancy(81-75) et partage provisoirement la 3e place avec son vainqueur, à unelongue des deux leaders. De son côté, Le Havre s'est bien repris de sadéfaite à domicile devant Cholet lors de la précédente journée enallant l'emporter à Vichy (85-70) grâce notamment à un quatuordétonnant composé de King (22 pts), Jones (20), Cox (13) et Wilkinson(11).  Sixième à égalité de points (14) avec les Havrais, Hyère-Toulonn'a pas pu son beau succès à Paris en s'inclinant dans sa salle devantune équipe du Mans qui a, elle, mis fin à sa série de cinq défaites derang en ProA. Les Manceaux se sont particulièrement montrés précis auxlancers francs (11 sur 15) et aux tirs à deux points (50%).